mardi 28 août 2007

À signaler - Philosophie libertaire à la radio

Dans le cadre de l'Université populaire, le philosophe français Michel Onfray aborde plusieurs aspects de la pensée libertaire. Chose impensable ici, ses conférences d'une heure son rediffusée sur la station de radio France Culture et sont intégralement disponible sur le web. Il s'agit d'une série d'émission d'une heure avec des thèmes tel L’antimarxisme anarchiste, Bakounine, la bohème libertaire, La République libertaire, etc. Il y a cinq ans d'archives disponibles, à raison de 25 émissions d'une heure par année! Michel Onfray, c'est pas nécessairement notre tasse de thé, mais ça vallait le coup de le signaler...

Les archives de l'Université populaire de Caen, par Michel Onfray, sur le site de France Culture.

N.B.: C'est l'agence de presse anarchiste A-Infos qui nous mis sur la piste.

4 commentaires:

Libertad a dit…

En fait il n'y a pas plusieurs années d'archives de conférences mais seulement celles de 2007.Onfray n'utilise pas le podcast ( on ne peut donc enregistrer ses émissions ) car il fait éditer ses conférences sur CD ( à un prix prohibitif ) et elles sont reprises ensuite en bouquins.
Si ses conférences sont très intéressantes, on ne peut en dire autant de ses commentaires, voir en particulier les "questions du public" : http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions_ete/caen/fiche.php?diffusion_id=54900 où il défend le gaullisme et la République

Nicolas a dit…

Hé merde, t'as raisons, il y a juste les titres pour les années précédentes! N'empêche, je suis quand même tombé en bas de ma chaise en voyant ça.

libertad a dit…

Le problème avec Onfray c'est que ses conférences sont tout à fait correctes et même intéressantes, c'est un excellent vulgarisateur mais il se prétend libertaire alors que ses positions politiques sèment la confusion : c'est un défenseur de l'électoralisme, il soutien tantôt Besancenot ou Bové ( selon le vent ), il défend la constitution de la Vème république et se dit gaulliste, c'est un scientiste, il est pour un capitalisme "libertaire" et défend le rôle de l'Etat.
Il a fait un bouquin très bien sur l'athéisme, en renouvellant complètement le propos mais il joue complètement le jeu des médias dominants qui présentent ses positions comme celles d'un libertaire. D'où une très grande confusion pour les personnes mal informées et qui ne connaissent le mouvement libertaire qu'à travers lui car il est largement relayé par les médias auxquels il sert de caution.
Sinon il faut quand même savoir que France culture n'est pas un média qui se remarque particulièrement par son progressisme, au contraire.

bonobo a dit…

0France Culture est tout de même un des derniers espace de resistance à échelle nationale, même si les émissions sont tous sauf révolutionnaires.
Quant à M. Onfray, je suis sûr qu'un philosophe libertaire comme lui ne s'offusquera pas de savoir que certains profitent des espaces de partage culturel que sont les bibliothèques pour faire copies de ses conférences.
De mon point de vue, c'est parce qu'il est compréhensible qu'il est réfutable et parce qu'il est réfutable qu'il est passionnant.