lundi 7 avril 2008

transport

La semaine dernière, Le Soleil nous apprenait que le transport en commun progresse à Québec. La raison: de plus en plus de salariéEs prennent le bus tous les jours.

Selon Statistique Canada, la proportion de travailleurs et de travailleuses qui se rendent au travail en transport en commun, dans la région de Québec, a augmenté de 11% en 10 ans. Cette progression se fait essentiellement au détriment de l'automobile. Selon les analystes, c'est exactement l'inverse de la tendance observable dans les autres centres urbains.

À Québec, les salariéEs forment maintenant à peu près la moitié des passagerEs du transport en commun. C'est vraisemblablement vers eux que le RTC devra se tourner pour augmenter sensiblement sa part des déplacements motorisés.

Aujourd'hui, les salariéEs de Québec se rendent au travail en automobile (80.3%), en autobus (10,2%), à pied (7,3%) ou en velo (1,4%). La distance médiane à parcourir entre la maison et le travail est de 6,9 km.

4 commentaires:

Anarcho-pragmatiste a dit…

Bonne affaire!

Anarcho-pragmatiste a dit…

Est-ce que l'augmentation est semblable à Montréal?

Nicolas a dit…

Non, l'augmentation est moins importante à Montréal (+6% sur 10 ans). Québec fait réellement bande à part dans ce dossier. Ceci dit, la proportion de salariés qui utilisent le transport en commun quotidiennement est beaucoup plus importante dans la métropole (21,4%).

Anarcho-pragmatiste a dit…

Merci! Au moins cela augmente quand même à Montréal.