mercredi 19 novembre 2008

Dumont soulève une question pertinente


Une fois n'est pas coutume, Mario Dumont soulève aujourd'hui une question pertinente. Selon Julie Lemieux, du Soleil, le chef de l'ADQ s'est étonné, mercredi, que le Parti libéral ait battu de records de financement au cours des dernières années, même en période de profonde impopularité.

«Si vous faites le ratio avec les partis au fédéral, si vous regardez les miracles de financement (des libéraux) quand ils sont allés, il y a quelques années à peine, au bas-fond dans la confiance de la population, c'est sûr qu'il y a des éléments qui sont surprenants», a lancé M. Dumont. Une performance «bizarre» qu'on n'avait jamais vue en démocratie, a-t-il ajouté, sans vouloir lancer des accusations directes. (Source)

Il n'y a probablement pas de véritable malversation mais une illustration concrète de la véracité du vieux slogan gauchiste (à savoir «parti libéral, parti patronal»). Forcément, les «gens riches et célèbres» que fréquente Jean Charest ont plus de fric que le commun des mortels pour «contribuer» au financement des partis politiques.