jeudi 7 février 2008

La minute du patrimoine révolutionnaire : La Makhnovtchina

La minute du patrimoine est une nouvelle chronique musicale inaugurée hier. L'idée est de faire connaître l'histoire et les dessous de certaines chansons révolutionnaires.

On s'en serait douté, la chanson «La Makhnovtchina» ne date pas de l'époque de la révolution russe. Si le texte a quelque fois été attribué à un anonyme combattant ukrainien, voire à Nestor Makhno lui-même, la plupart des gens se doutent bien que ce serait trop beau pour être vrai!

En fait, la chanson est beaucoup plus récente que cela. Elle est apparue pour la première fois en 1961, c'est Etienne Roda-Gil*, un enfant de l'exil libertaire espagnol, qui l'avait écrit --et non traduite-- pour les camarades de l'AIT (d'où les drapeaux qui sont «noir de notre peine, rouge de notre sang»). Il semble que la chanson plaisait beaucoup parce que, tout en contribuant à la lutte anti-franquiste, elle était férocement anti-stalinienne (lire les paroles). Notons au passage qu'il s'agit d'un détournement d'un célèbre hymne bolchévique (voir ici) ce qui ajoute à la dimension jouissive de la chose.

La Makhnovtchina a été enregistré pour la première fois en 1972 (écouter l'enregistrement). Ça faisait parti d'un projet post-68 porté par des membres du défunt Comité pour le maintien des occupations et de l'Internationale situationniste. Un disque, intitulé «Pour en finir avec le travail», sort chez RCA en 1974. En quatre mois il est épuisé mais, au moment de la réimpression, les patrons de la maison de disques refusent de le ressortir (entre temps ils ont lu les paroles des chansons!). À l'époque, scission internationale oblige (et aussi parce que c'est plus comique comme ça et que ça fait l'affaire de certains artistes), la majeure partie des textes des chansons sont anonymes, les musiques attribuées au folklore et les interprètes sous pseudonymes. Voilà comment on créé un mythe! Ce n'est qu'en 1998, lors d'une réédition laser, que les auteurs et les artisans sortent de l'ombre. (pour en savoir plus sur l'histoire de ce projet, lire la chronique «les copains De-bord»).

La chanson a continué sont petit bonhomme de chemin dans les manifs et les congrès. En 1988, Bérurier Noir la remet au goût du jour (voir le vidéo plus bas pour l'enregistrement de 88, voir aussi ce video pour une version live où les bérus déménagent la makhnovtchina en France...). En effet, elle figure sur un split avec Haine Brigade sorti sur Toxic Grafity. Le prétexte à la sortie de cette chanson qui n'est pas dans le répertoire propre du mythique groupe punk français? Un disque bénéfice pour la revue anarchiste lyonnaise «Noir et Rouge». En 1996, le collectif anarcho-punk belge René Binamé la fait figurer sur le disque 71-86.21.36. À ce moment, la chanson est passablement modifiée, comme toutes les chansons reprises sur cet album, pour cadrer avec les convictions et la vision historique du groupe. (Ah, ces punks qui ne respectent rien! écouter la version des Binamé) Finalement, le chansonnier Serge Utge Rojo la fait figurer sur l'album Contre-chants de ma mémoire, en 1999.



* Selon Wikipedia c'est un parolier français connu --voir sa notice-- qui a, entre autre, travaillé étroitement avec Julien Clerc. On lui doit des tubes aussi connus et radicaux (!) que... Joe le taxi (de Vanessa Paradis).

6 commentaires:

La pointe libertaire a dit…

salut1 j'me demande si vous savez comment on peut se procurer la partition musicale de la toune? on est en train de mettre sur pied une chorale révolutionnaire et pis on a remanié les paroles de la makhnovtchina (on est pas les premiers!) et pis là on cherche les partitions, parce que chanter par-dessus le juke-box, c'est pas pareil!

on peut répondre à:
lapointelibertaire@yahoo.ca

PS: j'aime beaucoup vot' blogue.

MS

Nicolas a dit…

Je sais pas trop, va voir par là, je crois qu'il y a tout ce qu'il faut.

Francois a dit…

Ça fait un bout de temps que je recherche les partitions de guitare pour des vieilles chansons révolutionnaires et franchement je n'en ai jamais trouvé! Pourtant c'est le genre de chose qui devrait être disponible gratuitement, non?

Nicolas a dit…

À la base c'est des chants, alors c'est un peu normal qu'il n'y ait pas de partition de guitare! Es-tu allé voir sur le lien que je donnais?

Par ailleurs, j'ai aussi vu ça. On dirait bien qu'il y a des partitions... Faudrait peut-être s'informer auprès d'AL?

Anonyme a dit…

Howdy this is kinda of off topic but I was wanting to know
if blogs use WYSIWYG editors or if you have to manually code with HTML.
I'm starting a blog soon but have no coding skills so I wanted to get advice from someone with experience. Any help would be enormously appreciated!

my homepage ... Saffron Road

Anonyme a dit…

It's awesome for me to have a website, which is useful in support of my knowledge. thanks admin

Also visit my blog: paint sprayer reviews (http://contek.gamermax.net/)