vendredi 19 décembre 2008

Wal Mart a perdu une manche


Après trois ans et demi d'attente, les employéEs du Wal Mart de Hull ont eu enfin raison de leur employeur, du moins sur un aspect: leur droit à la syndicalisation. On vit dans un magnifique système, n'est-il pas? Trois ans et demi de longue et interminable bataille juridique pour faire respecter ses droits fondamentaux liés au travail.

Dans les mass-média, on nous parle que de cet aspect de la bataille qu'ont du mener les travailleuses/eurs du Wal Mart de Hull. Toutefois, souvenez-vous des témoignages qui sont parvenus de tous les établissements de cette chaîne de la part des employéEs qui avaient tenté la syndicalisation. Elles/ils relatent l'usage de la menace de chômage, de l'intimidation (à diverses niveaux) faite par l'employeur, sans parler de la surveillance accrue et du dénigrement le plus complet fait à l'égard de ce que Wal Mart appelle la "tierce partie" losrque viens le temps de parler du syndicat.

C'est donc une victoire juridique importante qu'ont remporté les employéEs du Wal Mart de Hull, mais, surtout, une victoire sur leur milieu de travail. Félicitations à celles et ceux qui ont su tenir bon face aux menaces constantes de la part de la partie patronnale.

3 commentaires:

Farruco a dit…

T'as vu Phébus, ça m'a pris quelques mois pour combattre mon blocage, mais j'y suis arrivé!

Une image, wow!

anarchopragmatisme a dit…

Ce serait tellement plus si les syndicaleux n'étaient plus réglementés par l'État.

anarchopragmatisme a dit…

Ce serait tellement plus efficace si les syndicaleux n'étaient plus réglementés par l'État.

Ceci dit, Wal-Marde agit en crosseur dans ce dossier, comme d'habitude.