mercredi 10 décembre 2008

Les couleurs du PI: blanc, bleu...et brun ?

Sans être ouvertement un parti fasciste, on peut se poser des questions sur l'allégeance politique de certains candidats du Parti Indépendantiste (PI). L'ancien député bloquiste, Ghislain Lebel (candidat dans Chambly), est l'un de ceux-là. Ce dernier est un pro-vie notoire, proche du groupe Campagne Québec Vie. Il est aussi connu pour ses opinions conservatrices .

Le candidat dans la circonscription de Hull, Jean-Roch Villemaire, semble lui aussi avoir un penchant pour les idéaux de la peste brune. Sur son blogue (aujourd'hui fermé), il a avoué son admiration pour Jörg Haider, une figure importante de l'extrême-droite autrichienne, qui s'est tué dans un accident de voiture en octobre dernier et aussi pour Jean-Marie Le Pen. Il faisait aussi clairement référence au nationalisme révolutionnaire, une idéologie d'extrême-droite, par le biais de nombreux liens vers divers groupes français partageant cette conception politique. Voici ce qu'il a déclaré relativement aux émeutes survenues à Montréal-Nord, suite à la mort du jeune Freddy Villanueva:

« Tel est le résultat d’une immigration sans frein, d’une invasion migratoire anarchique que les gouvernements successifs, libéraux et péquistes, ont laissé se développer et contre laquelle le gouvernement actuel ne prend aucune mesure »

Jean-Roch villemaire, Gatineau, Le Journal de Montréal, 13 août.

En réaction à un article publié sur La tribu du verbe, Colette Provost (l'ancienne secrétaire générale du PI) a publié ce message dans les commentaires:

Vous n'êtes pas sans savoir qu'une scission vient d'avoir lieu au Parti Indépendantiste et que tous les éléments de centre et de gauche l'ont quitté. D'ailleurs Victor Lévy-Beaulieu qui devait se présenter pour le P.I en a claqué la porte et se présente comme indépendantiste indépendant. Le nouveau représentant officiel, choisi par le chef après la scission, signait l'an dernier ses interventions sur Internet du pseudonyme "Duplessis". Quoique sans enfants, c'est un adepte des politiques natalistes qui soutient que les Autochtones ont volé leurs terres aux Québécois (?!). Les candidats aux élections sont du même acabit.
Alors, à votre question " Est-ce que le Parti Indépendantiste est au Québec ce que le Front National est à la France?" j'aurais tendance à répondre oui, mais heureusement nous pouvons considérer que non car sa popularité est beaucoup moindre.
Colette Provost
ex-secrétaire générale du Parti Indépendantiste

Clone du FN ou non, reste que ces positions politiques sont inquiétantes et que la récente scission survenue laisse croire que nous ne sommes pas en présence d'un nationalisme de gauche. Il sera donc important de garder ce parti à l'oeil.

Autres liens:


http://www.info07.com/article-208079-JeanRoch-Villemaire-veut-un-moratoire-sur-limmigration.html
http://www.cyberpresse.ca/le-droit/elections-quebecoises-2008/200811/21/01-803262-villemaire-savoue-des-affinites-avec-le-pen.php
http://forums.asse-solidarite.qc.ca/viewtopic.php?f=3&t=3012

1 commentaire:

1924 a dit…

Juste de même, le blogue de Jean-Roch Villemaire est toujours actif et malgré sa prétention à transcender le clivage gauche-droite par la nation (!), il met en lien des affaires franchement douteuses (alain soral, alain de benoist, and so on).

http://jeanroch.hautetfort.com/