lundi 26 novembre 2007

Un peu de clarté au sein de l'échange de brutes

Pour une rare fois depuis le début des audiences de la commission Bouchard-Taylor, un article, ma foi, brillant et surtout utile est paru aujourd'hui sur Cyberpresse. Cet article répond à divers préjugés concernant les accommodements raisonnables qui furent énoncés tout au long des audiences de cette commission, qui ressemble malheureusement trop souvent à un échange de brutes.

C'est la réponse au préjugé selon quoi les Québécois de souche seraient supposément menacés chez-eux que je voulais partager ici:


Les Québécois de souche seront bientôt une minorité au Québec.

Faux. En ce moment, seulement 10% de la population du Québec est née à l'extérieur du pays. Dans le but d'accroître sa population jeune et sa main-d'oeuvre, le Québec recrute environ 45 000 immigrants par année et reçoit quelques milliers de réfugiés. À ce rythme, il faudrait 150 ans pour que les Québécois de souche
deviennent minoritaires.



150 ans. Où est l'invasion massive ici ? L'argument selon quoi nous devrions fermer nos frontières ? Le danger du mélange ethnique !?

Bref, j'espère que cet article sera lu, pour que nous retrouvions ne serait-ce qu'un peu d'humanité, dans nos rapports avec ceux et celles qui nous entourent, afin que la couleur et le pays d'origine ne soient plus des motifs d'exclusion. Et je crois que certains racistes québécois devraient en prendre note...

D'ailleurs, voici le lien :

http://www.cyberpresse.ca/article/20071126/CPACTUALITES/711260509/1019/CPACTUALITES.

2 commentaires:

Makhno a dit…

D'ailleurs, il y a une action organisée par No One is Illegal à Montréal. Le but est d'ouvrir le débat publique sur la liberté de mouvement, l'abolission des frontière et un statut pour toutes et tous plutôt que de discuter d'"accommodements raisonnables":

LIGNES DE PIQUETAGE ET TRIBUNES PUBLIQUES --
MARDI le 27 novembre à 18h
&
JEUDI le 29 novembre à 18h
- devant la Commission Bouchard-Taylor au Palais des Congrès de
Montréal, coin Viger et Bleury
- pour vous y rendre: métro Place-d'Armes, restez dans la station de
métro et prenez la sortie qui donne directement sur le Palais des
Congrès)
Pour lire leur appel

La Commune

Dada a encore faim a dit…

DERNIÈRE HEURE
MONTRÉAl, mercredi le 28 novembre 07

La police attaque et arrête des manifestant-es anti-racistes et pour les droits des immigrants lors de la Commission Bouchard-Taylor.

Mardi soir, au moins 75 manifestant-es se sont rassemblés dans le hall du Palais des Congrès de Montréal, et se sont ensuite déplacés au 5ème étage, près de la salle où se tenait la Commission.

Les participant-es de la Commission, quelques 190 personnes, ont donc bien pu entendre lamanifestation. Après plus de 90 minutes de manifestation à l'extérieur de l'audience,au moins vingt policiers ont fait leur entrée pour tenter d'expulserles manifestant-es.

Le rassemblement est donc retourné aurez-de-chaussée du Palais des Congrès, là où la sécurité avait auparavant dit qu'elle permettrait la tenue du rassemblement sans problème. Toutefois, un avis d'expulsion a été lu, et les manifestant-es ont décidé de quitter les lieux.

Pendant que les gens ramassaient leurs affaires et partaient, la police a attaqué sans raison la foule, et a ciblé des individus qui ont été arrêtés par la suite. Durant l'attaque de la police, des agents ont poussé, matraqué et frappé les manifestant-es. Plusieurs policiers avaient aussi sorti leur Taser. Au sein de ce rassemblement, on dénombrait de jeunes enfants et des personnes âgées. Ces dernières ont également subi les coups de la police.

Ironiquement, un des agents présents, qui ne portait pas son nom sur lui, s'est identifié comme étant l'agent Stante. Quand quelqu'un lui a demandé si c'était bien Giovanni Stante, qui avait été impliqué dans l'assassinat de Jean-Pierre Lizotte en 1999, il a répondu oui.

Pourplus d'info sur ce cas: http://www.ainfos.ca/02/aug/ainfos00058.html

Pendant la tribune publique à l'extérieur de la Commission, des manifestant-es ont discuté d'enjeux concrets tels que la pauvreté, la brutalité policière, le racisme, le système d'immigration, et d'autres encore, à travers des discours, de la musique et de la poésie.

Pour des photos et des nouvelles des lignes de piquetage de la Commission, visitez le sitehttp://nooneisillegal-montreal.blogspot.com dans les prochains jours.

Le collectif Personne n'est illégal et ses allié-es refusent de sel aisser intimider par la violence policière, et retourneront à la Commission Bouchard-Taylor ce jeudi pour une autre ligne de piquetage et tribune publique. La manifestation débutera à 18h30 au Palais des Congrès de Montréal, au coin des rues Viger et Bleury (près du métroPlace d'Armes).

Pour plus d'information:Personne n'est illégal-Montréal 514-848-7583http://nooneisillegal-montreal.blogspot.com