jeudi 1 novembre 2007

Recrutement militaire : le débat fait rage dans les cégep de la région


Hier, des membres du comité de mobilisation du cégep de Sainte-Foy ont manifesté leur opposition à la présence d'un stand de recrutement militaire dans l'école. Selon Le Soleil, l'action théâtrale a donné lieu à une confrontation verbale avec d'autres étudiantEs qui «supportent les troupes». (voir l'article)

Selon le blogue Ya Basta! l'adoption d'une position contre le recrutement militaire dans les institutions d'enseignement public durant une assemblée générale, en septembre, de l'association étudiante du cégep FX-Garneau n'avait pas été simple. La position avait été adoptée mais le débat avait été houleux.

CertainEs sont déçus que les associations étudiantes n'adoptent pas automatiquement des positions de gauche. Personnellement, je n'y voit pas d'inconvénients. Après tout, si les syndicats étudiants sont des institutions démocratiques, c'est normal que les débats se fassent. C'est sûr que c'est pas toujours évident à gérer mais il est sans doute préférable d'avoir toutes les positions présentes en AG et de faire les débats que d'adopter des positions dans le vide et finir déconnecté de la population étudiante.

Il est normal que les débats qui traversent la société se reflètent dans la population étudiante. Il appartient aux militantEs de diffuser l'information, de faire les débats et de tenter de convaincre les gens. Dans une période où la droite monte dans la région, «y'en aura pas de facile». S'agit de se retrousser les manches.

(Parlant de diffuser de l'info, il y a un site de la Campagne Opération Objection contre le recrutement dans les écoles. On y retrouve beaucoup de matériel d'information à télécharger. C'est par ici.)

2 commentaires:

Rambozo a dit…

Nous devons nous pointer à chaque endroit ou les militaires recrutent. Partout ou il y a un kiosque de recrutement militaire, il devrait y avoir un stand de recrutement anti-militaire.

Lors de la dernière foire de l'emploi à l'Université Laval, il y avait 3 ou 4 stands de l'armée.

Anonyme a dit…

Pour votre info, hélas on en entend pas trop parler dans les médias ici un cas pas mal semblable a Claudio Castagnetta est arrivé à un aéroport de la comlombie britannique. Sauf que la quelqu'un a filmer l'intervention policière... Étrange la police ne veut pas rendre la vidéo à son propriétaire qui lui dit que les policiers sont arrivé et n'ont absolument pas tenté de le calmer afin de s'amuser avec leur jouet.

Voici un lien
http://www.canada.com/ottawacitizen/news/story.html?id=4fd58e69-a5da-4664-bb59-354ba9c45710