dimanche 13 juillet 2008

MéchantEs Athées


Bon, depuis le temps que j'en parle à mon entourage, je crois qu'il est maintenant venu le temps de foutre le lien sur le blogue afin d'illuminer et de montrer la voie à touTEs ceux/celles qui désirent être plus méchantEs encore que simplement athées.

http://www.venganza.org/

Pourquoi plus méchantE qu'athée? Simple, parce que le temps de militer contre les institutions religieuses n'est pas révolu, loin de là. Pour l'athéisme en général, il y a toujours le bouquin qui vous arme personnellement, mais ça peut manquer d'humour et surtout de pouvoir d'attraction qui pourrait éventuellement arriver à entrainer plus de gens à se questionner sur le sujet et peut-être même à s'organiser.

Les gens de la Flying Spaghetti Monster Church ont su apporter l'humour à l'attaque directe face aux religions. Et si jamais vous vous dites que vous ne croyez pas en une boule de nouilles toute puissante, posez-vous des question sur pourquoi vous en arriveriez à croire en une espèce d'entité qui est supposée ressembler à l'humain (choix plutôt arbitraire) et qui aurait pris sept jours pour créer la terre et tout ce qu'il y a autour. Sans compter qu'il aurait "cocufié" le père d'un Jésus plutôt niais.

21 commentaires:

Francois a dit…

De mon côté, je propose plutôt http://www.landoverbaptist.org/ pour se la bidonner solide.

Anonyme a dit…

C'est quoi le problème?

S'ils croient et ça les rend heureux.

Marquis de Méricourt a dit…

La religion n'est pas le simple fait, individuel, de croire en quelque chose dont on n'a aucune preuve. C'est d'ériger la "foi" (lire : la connerie) en dogme, aux moyens d'une institution de guerre, d'intolérance et d'exploitation à peu près sans borne - l'église.

Si j'explique aux gens que, quand je suis seul, un ninja me suit et veille sur moi, sans que je ne puisse jamais le voir, on dira que j'ai des problèmes de santé mentale..

D'ailleurs, au sujet de l'existence de dieu, je vous conseillerais une courte et agréable lecture de Sade, sur laquelle je suis retombé récemment en déménageant : Dialogue entre un prêtre et un moribond.

Anonyme a dit…

Toute la question de l'existence du Mal.

De toute façon, l'Eglise catholique est morte au Québec; n'en reste que ses derniers Mohicans d'âge canonique.

Aussi vaut-il la peine de frapper encore sur un Mort?

Farruco a dit…

un corps moribond, peut-être, mais malheureusement pas encore mort.

chaque année, ce sont des millions de dollars des fonds publics qui sont engloutis par le clergé catholique sous diverses formes, la pire étant l'exemption totale d'impôts de ces clowns.

récemment, ils ont eu droit à des millions de dollars (publics encore une fois) pour leur gros pow wow où l'on continuait le discours haineux face aux femmes, aux homosexuelLEs et aux autochtones.

conclusion, une partie de ce que l'on se fait taxer par l'état sert toujours à faire vivre ce corps moribond.

je sais pas pour vous, mais ça me dégoûte de voir que l'on ne puisse pas encore dire que l'on aie au moins réussi à séparer l'église de l'état (deux immondices au fond, mais bon...).

Anonyme a dit…

Là où je serais d'accord, c'est qu'on nationalise les immenses domaines des communautés religieuses.

Dans la ville de Québec, ces communautés sont propriétaires de domaines qui sont vendus une fortune à des promoteurs immobiliers; alors que ces communautés ne sont plus composées que de quelques individus en fin de vie.

Par contre, il faudrait reconnaître le travail des ces hommes et de ces femmes qui se sont dévoués toute leur vie et il faudrait leur assurer sécurité et sérénité pour les dernières années qu'il leur reste.

Anonyme a dit…

MARQUIS DE MÉRICOURT :

Je pense que "La Voie Lactée", film du surréaliste Luis Bunuel, te plaiera. L'histoire est sur fond de pélerinage à Compostelle. Tous les discours, catoliques,hérétiques et athés qu'on entend dans ce film sont réels: ils ont été tirés de vraies polémiques du moyen age. On voit aussi Sade, un très beau Sade... C'est très drôle. Il y a plusieurs curés dans ce film et ils sont tordants. C'est très suversif.

Anonyme a dit…

Je pense que c'est un film que j'aimerais, surtout si c'est surréaliste.

Par contre, je crois que plusieurs ici ne semblent pas faire la distinction entre la religion et la spiritualité.

Anonyme a dit…

La religion c'est le dogme, une façon pour les pouvoirs de toutes les époques d'assujettir les peuples.
Le mot "spiritualité" regroupe trop de choses différentes, bonnes ou mauvaises pour qu'on puisse vraiment la distinguer de la religion. Pour distinguer deux choses, il faut que leurs termes soient assez bien définis.

Mais tu peux distinguer TA spiritualité de la religion, une fois que TA spiritualité est définie, au moins pour toi même...

Alex

Anonyme a dit…

Bien d'accord avec toi, la religion c'est du pré-cuit et du pré-digéré, et c'est ça le problème. Je le réalise de plus en plus. Cela dit, je n'ai ni religion, ni de pensée philosophique ou spirituelle précise.

Anonyme a dit…

Quelle est la distinction que tu fais entre religion et spiritualité?
Que connais-tu du surréalisme (comme mouvement)?
Et quelle est ta position sur l'anarchisme? (je le demande parce que tu est anonyme alors je ne sais plus avec qui je parle...)

Alex

Alexandre a dit…

Je ne sais pas pour vous mais la pluspart des Athés que je connais c'est des méchants morons. L'athéisme au Québec à été une aussi plaie que le Catholiscisme. On a ârreter d'avoir des réponses toute faite sur les grandes questions de la vie( ce qui est une bonne chose) mais on n'a pas commencer a se poser lesdites questions (mauvaise chose). Et tout ça donne une société de débaucher sans morale, une société ou l'on croit que si la majorité le dit c'est bien bien parce que tout est relatif. Bien sur l'église catholique n'a rien compris à la bible (toute les église d'ailleurs), mais reste qu'en abandonnant la religions nous avons abandonner bien d'autre chose et embarqué dans une société ou seul les hummanités ont un sens.

Ce qu'il faut ce n'est pas détruire ce qui reste des institution religieuse, mais c'est bien faire une nouvelle étude des oeuvres religieuse et trouver en elle ce qu'il y a d'anarchiste. Selon moi Jésus en apportant la notion d'universalité.

Anonyme a dit…

Quelle est la distinction que tu fais entre religion et spiritualité?
La religion est un système de croyance établi; par exemple le judaïsme, le christianisme, l'islam, l'hindouisme, etc.
La spiritualité, c'est ta façon de voir le monde, de manière intime et trancendante.

Que connais-tu du surréalisme (comme mouvement)?
Surtout par sa peinture et un peu par ses manifestes.

Et quelle est ta position sur l'anarchisme? (je le demande parce que tu est anonyme alors je ne sais plus avec qui je parle...)

Je me suis intéressé à l'anarchisme, surtout via le forum du CMAQ lors du Sommet des Amériques. Cela m'a incité à faire quelques lectures. Il y a des choses que j'aime beaucoup chez vous (ex. vous avez des convictions et vous les défendez, votre organisation égalitaire et démocratique) et il y a des choses que je n'aime pas (les graffitis,le temps suppémentaire de l'anti-émeute, une utopie belle esthétiquement mais qui ne va nulle part).

Je vais finir avec une boutade et paraphraser le grand Dali parlant des surréalistes et lui; mais me l'appliquer en parlant de moi et des anarchistes.

La différence entre les anarchistes et moi, c'est que moi je suis anarchiste. :)

Nicolas a dit…

L'athéisme au Québec à été une aussi plaie que le Catholiscisme.

C'est pas un gros comme affirmation? L'athéisme c'est un détail à comparer du catholicisme en terme de pouvoir et d'influence.

Anonyme a dit…

Réponse à Alexandre:
Personellement, je vois le christianisme comme un mouvement politique de résistance contre l'impérialisme romain (mais qui a été récupéré par Rome. Je veux bien voir Jésus (s'il a existé) comme un résistant, mais le simple fait qu'il parle sans arrêt de son "père qui est dans les cieux" ça ne me le fait pas voir sous un angle anarchiste. Le célèbre mot anarchiste "Ni Dieu Ni Maître" signifie qu'un dieu c'est comme un maître. L'anarchisme est un individualisme révolutionnaire.
Si, comme anarchistes, on veut se trouver des ancêtres dans des temps aussi reculés, on en trouvera de plus conséquents chez les cyniques, Diogène en est le plus bel exemple.
En passant, Alexandre, nous avons le même nom toi et moi. Sais-tu ce que signifie ce nom en grec? Ça veut dire "Homme sans loi".

ALEX

alexis a dit…

le christ est l'anarhciste quia eu le plus de sucues. Ma vision de jesus est dison Selon moim il a tenter de faire la revolution pardifferente que celle de la plus part des eglise. selon moi il a tenbter de faire la revolution en fessant croirent a un truc superieur pour pousser les plus riches a donner leur richesse (il est plsu facile a un chameua a rentre dans le trou d'une eguille que un riche de rentre au paradis.) aussi s'est nombreux apelle a la tolerencae et a l'egaliter des sexe(de nombreux passage dans le nouveau testament sont asser anti-sexiste et anti-homophobe)
Bien que je sois anarchiste, lutte de classie et menbre de l'eglise du montres de spagethie volant(donc athee) j'ai un grand respect pour jesus. Je le place
au coter de bakounine, kroporkine, durruti et nestor makno.

Marquis de Méricourt a dit…

Spiritualité et religion : les deux sont, grosso modo, le fait de croire en quelque chose d'aussi improuvable qu'improbable. On pourrait grossièrement dire que la religion, c'est l'institutionalisation de la spiritualité.

Sans tomber dans l'agnostisme à outrance, sans avoir de "réponse toute faite" sur "les grandes questions de la vie", je peux néanmoins être critique face à la foi. Être athée ne se résume pas, selon moi, à refuser l'existence de Dieu et de chiâler contre le clergé. C'est d'abord de (re)mettre de l'avant un mode de vie centré sur l'être humain, sur une compréhension du monde tangible à travers nos sens, via la science.

N'ai-je pas droit de refuser des "réponses" qui n'expliquent rien, sans pour autant être un scientifique obnubilé par la compréhension des origines de l'univers?

Croire en quelque chose qu'on ne peut s'expliquer, ça me dépasse.

Alexandre a dit…

Bien que l'église catholique a eu un énorme pouvoir je peux vous dire que l'athéisme sans avoir de pouvoir détruit les êtres humains si il ne double pas leur athéisme de philosophie. Sans réponses et sans questions comment l'humain peut-il trouver un sens a sa vie s'il ne le cherche pas ou s'il ne le crois pas? Je ne vois pas aucune manière autre que de se concentrer sur une stupidité allez se chercher ailleur dans l'éphémère. Cela donne naissance à une société de dépravé, alcoholique, intoxiqué de T.V. et de Xbox, intoxiqué aux drogues ect.

Il y a une bonne proportion de jeunes qui se sont perdu dans les plaisirs éphémères aux point de s'en faire un but de vivre ( Jfais dla poudre, pour travailler plus, pour faire plus d'argent pour faire plus de poudre). Je ne pense pas que ce phénomène soit du simplement a des cause sociale pske ya des gosse de riche et des riches qui sont prit dans cette merde.

Bref ce que je veux dire c'est que l'homme a besoin d'une raison de vivre plus forte que toute les épreuves qu'il doit surmonté dans sa vie selon moi c'est dans la philosophie et dans la spiritualité (méditation, certaines forme de boudhisme) que l'on doit allez chercher cette raison. Mais la religion reste une meilleurs raison de vivre que l'intoxication aux plaisir éphémères auquelle s'addonne bcp de gens aujourd'hui.

Aussi: Jésus est un "Anarchiste" si l'on ne voit pas le christianisme comme une religion, mais bien comme une philosophie. En fait la religion était normal et l'important du message de jésus n'était pas la soumission a Dieu, mais bien l'amour et le respect universel, la foi en Dieu n'est pas l'important de sont message. Et on peut allez plus loin en disant que Dieu c'est tout (l'univers), à ce que je sache jésus na jamais défini Dieu autrement que par "il est partout", donc Jésus se dit fils de Dieu( de l'univers) et dit que nous le somme aussi et qu'il faut croire en Dieu (l'univers). Il faut donc avoir foi en Nous, en la Nature, je ne vois pas ce qu'il y a de mauvais dans ça. Mais la je m'égare solidement pske jvoullais juste faire comprendre que les préjuger sur la religion viennent touché des bonnes choses.

Marquis de Méricourt a dit…

Tu fais rimer athéisme et ignorance. Refuser l'existence d'une entité surnaturelle qui ne repose sur rien de rationnel, rien de logique, serait donc synonyme de se complaire "sans réponses et sans questions"? Mettons ça simple :

1. On comprend pas trop d'où vient l'univers.
2. La thèse d'une divinité omnipotente y répond à moitié.
3. Rien n'explique ou n'appuie cette thèse.
4. Donc, plutôt que de s'intéresser à notre question de départ, on s'obstine à propos d'une hypothèse qui ne repose sur rien.


Autre chose, tu dis : "Je ne pense pas que ce phénomène soit du simplement a des cause sociale pske ya des gosse de riche et des riches qui sont prit dans cette merde." À mon sens, cause sociale ne se limite pas à vouloir dire "qui met les pauvres dans de la marde". Oui, le capitalisme et le contexte social affectent également les riches. La différence, c'est que ceux et celles-là ont les moyens d'être des dépravéEs; nous, on doit travailler comme du bétail pour y arriver.

S'il faut choisir entre Dieu et la xbox, moi je prends la révolution. ;)

Alexandre a dit…

Mais non :P je me suis mal exprimer, je dis pas que tout les athés sont des inconscient qui ne se posent pas de question! Je dis la majorité des Athés (ou des faux croyants du genre jva à l'église pour Noel et je connais pas la bible) eu ne se pose pas les questions fondamental et en plus n'ont pas de réponses... il leur rester pas grand chose.

Je ne suis pas Athé pske je ne peux affirmer la non existance de Dieu, mais je ne suis d'aucune religions, sauf que je me pose plein de question et j'ai parfois mes propres réponses ou hypothèse. Pi des gens qui se pose des questions y'en a qui soit croyant ou non ou Athée mais la majorité ou entk une bonne partie sont des Athées/faux croyant sans aucune profondeur fasse à la vie et c'est néfaste.

Pour avoir discuté avec plusieurs( un m'a marquer terriblement faux croyant celui-là) j'ai remarquer qu'il est facil de faire avoué à c'est gens que le Nazisme c'est bien pour ceux qui le veullent pi que tout est relatif. Au moins les vrais croyant on une morale ( je sais que le vatican et l'église a suporté le fashisme, mais pas les massacres)

Cesco a dit…

Etonnant tout de même comment "la religion" a drainé des millions de pèlerins vers les sanctuaires : Compostelle, Rome, Jérusalem etc.

Il y en a même qui y vont encore à pied aujourd'hui.

http://www.villemagne.net/jerusalem

Il faut qu'ils y croient vraiment, non ?