lundi 7 juillet 2008

Erreur sur la personne...

Lu dans Le Soleil:

Erreur sur la personne
Par Matthieu Boivin
Le Soleil

Un résidant de 74 ans de Limoilou, Gerry Sunderland, estime avoir été victime de «brutalité policière» à la suite de l’arrestation musclée qu’il a subie le soir du 1er juillet par des policiers de la Ville de Québec. Cette histoire est d’autant plus embarrassante pour le corps de police que M. Sunderland n’avait rien à se reprocher.

(...)

Hier, lors d’une entrevue menée au logement de sa fille, Johanne Sunderland, le septuagénaire était visiblement encore frustré, car l’arrestation a laissé des traces. Il a eu le coude gauche disloqué, un os fêlé et il a dû subir une intervention chirurgicale à l’hôpital Saint-François d’Assise. «J’ai beaucoup de haine en moi», a-t-il fulminé.

Lire la suite...

Répétez après moi: il n'y a pas de brutalité policière à Québec, il n'y a pas de brutalité policière à Québec, il n'y a pas de brutalité policière à Québec, il n'y a pas de brutalité policière à Québec, il n'y a pas de brutalité policière à Québec, il n'y a pas de brutalité policière à Québec, il n'y a pas de brutalité policière à Québec, il n'y a pas de brutalité policière à Québec, ...

14 commentaires:

JeffQc a dit…

le service de police de québec est pitoyable et d'une incompétence crasse malheureusement..

Anonyme a dit…

La police est déjà trop "compétente" à mon goût...

Anonyme a dit…

Ils aurient pu y aller un peux plus doux, quand même, un vieil home de 75 ans. Pas fort... D'un autre côté, le policier qui arrête quelqu'un suspecté d'avoir commis des actes criminels, il n'a pas vraiment de chance à prendre. Je ne connais pas l'histoire au complet, mais admettons que le vieil homme s'est mis à insulter le policier ou lui crachet au visage, c'est un peu mérité...

Anonyme a dit…

Ce qui est mérité c'est qu'un vieil homme crache au visage d'un flic.

Nicolas a dit…

Théoriquement, les flics ne doivent utiliser la violence que lorsque leur sécurité est en danger. La violence n'est jamais justifiée dans le vide. C'est clairement une bavure. Et ça en dit long sur les à priori des flics dans les quartiers populaires (i.e. cogne d'abord, enquête ensuite).

Anonyme a dit…

"Théoriquement, les flics ne doivent utiliser la violence que lorsque leur sécurité est en danger."

Tu es flic pour dire ça toi? Premièrement, on n'est même pas au courant de l'histoire entière. Et deuxièmement, c'est très vite arrivé un accident.

"Ce qui est mérité c'est qu'un vieil homme crache au visage d'un flic."

Je trouve ça pas mal gratuit et injustifié comme commentaire. Le "sale flic", c'est avant tout un être humain comme toi et moi... Il ne fait que son travail. "Erreur sur la personne" oui, c'est bien dommage, ce sont des choses qui arrivent. ¨Ca peut arriver à n'importe qui des erreurs, même à vous qui semblez être si intelligents, renseignés et parfaits...

Nicolas a dit…

Je ne suis pas policier mais je sais lire. Le code de déontologie est clair: "Les agents de police sont autorisés à employer la force qui est raisonnable, convenable et nécessaire pour exercer leurs fonctions, à la condition que ce soit sans violence inutile ou gratuite".

Anonyme a dit…

C'est moi qui ai écris "cracher au visage d'un flic".
Pour choisir ce métier (flic) faut entre autres "qualités": le besoin maladif de puissance, l'amour des armes, une servilité parfaite envers tout pouvoir politique (si on avait un gouvernement ouvertement faschiste, penses-tu vraiment qu'ils se révolteraient? Non, ils obéiraient sans réfléchir parce que "c'est leur métier".)

Un flic est con par définition et je méprise profondément tous les flics, c'est aussi simple que ça!

Ils obéissent à une mafia (l'État) sans savoir qui ils servent, ils réprime des manifestations sans savoir qui ils écrasent. Ils ont un intérêt très mou pour la politique mais il frappent très dur avec leurs matraque. Ce contraste en dit long sur ce qu'ils sont à l'intérieur.
Un bon exemple de leur méconnaissance totale des questions politiques : Dans certaines manifs, les flics agents provocateurs se déguisent en "manifestants" pour faire de la casse et ainsi justifier la violence policière. Mais leur déguisement est tres naïf : ils ont des gilets "LIBERTÉ" les fameux gilets pour la cause de Jeff Fillion, un sale con d'extrème droite. Mais les manifestations dans lesquels ils sont agents provocateurs sont des manifestation de GAUCHE!! ILs ont vu la manif des gros caves pro-radio-poubelle il y a quelques années, et ils confondent bêtement la droite et la gauche.

Un flic est méprisable, un point c'est tout.

Et toi-même, fais-tu la différence entre la droite et la gauche?

jeffqc a dit…

le jours que toi ou un des tes proches sera en détresse tu sera bien contant que les flic viennent t'aider..

extrême droite ..un autre tit casse qui voie de l'extrême droite au Québec mouhaha fait moi rire. l'extreme droite n'existe pas au Québec et viens pas me dire que les moummoune de l'ADQ c'est de la droite..

Anonyme a dit…

"L'amour des armes."
Je vois vraiment pas ce qu'il y a de mal là dedand. "Guns don't kill people, people kill people." ça vous dit quelque chose? Le tueur fou, qu'il ait une arme à feu dans les mains ou un volant, c'est aussi dangereux un que l'autre... D'ailleurs, il meurt beaucoup plus de personnes sur les routes que par arme à feu. Dit-on que les voitures sont dangereuses et qu'on devrait les interdire? Non... Et en plus, les stupides lois d'armes à feu n'empêcheront jamais les criminels de s'armer. Ce sont des criminels, ils ne suivent pas les loir... Les seuls qui sont pénalisés dans cette histoire, ce sont les chasseurs et tireurs honnêtes. "Les armes à feux, ce n'est pas un vrai divertissement" Bullshit. C'est pareil comme un jeu de darts saut qu'à la place de tirer à 2 mètres, tu tires à 100, 500, 1000 mètres... C'est un sport merveilleux. Vous pouvez bien dire le contraire si vous voulez mais ça ne vaut rien. Je suis pas mal certain que 95% des anti-armes à feu n'ont même jamais touché une arme. En plus, un peuple armé est un peuple en sécurité. Et c'est prouvé. Le taux de criminalité est moins élevé dans les états où les citoyens sont armée. Les criminels savent que tout le monde a une arme, c'est donc moins tentant d'entrer chez quelqu'un pour le voler.

Anonyme a dit…

Les armes des flics servent elles à jouer à tirer sur des cibles? Pas que je sache.
Et y-t-il de la droite au Québec? Réponse: oui. L'ADQ est une droite conservatrice presqu'à l'extrème droite. Le parti libéral est à droite, et le parti québecois en partie à droite et c'est son aile droite qui gouverne ce parti.
Y-a-t-il de l'extrème droite au Québec? Réponse: Oui. Elle se fait plus discrète et je suis mal informé sur ce mouvance faschisante. Mais elle existe, t'as qu'à t'informer, de toute façon il y en a partout sur Terre.

Alex

Anonyme a dit…

Extrême droite.......
C'est vraiment très relatif...

Nicolas a dit…

Ça date un peu mais la NEFAC a produit dans le temps un dossier de Ruptures sur le nationalisme, le racisme et l'extrême-droite. C'est en ligne sur notre site.

Sinon, plus récemment, on a pu voir certains groupuscules d'extrême-droite attirer l'attention des médias. On peut penser aux diverses attaques violentes de boneheads au centre-ville (voir cet articleou encore à la fédération des québécois de souche qui distribuait sa propagande haineuse un peu partout (et pas juste sur le net).

Anonyme a dit…

Très bon texte de RUPTURE en effet. Je l'avais lu.