lundi 10 mars 2008

Résistance à la guerre, d’hier à aujourd’hui

La guerre c'est la paix
La liberté c'est l'esclavage
L'Ignorance c'est la force

Mars 1918. Le Canada, en tant que Dominion de l’empire britannique, est en guerre outre-mer. Depuis 3 mois, la conscription est en vigueur. L’enrôlement, qui était jusque là volontaire, devient obligatoire. La situation est explosive aux quatre coins du pays. Le 28 mars, l'arrestation à Québec de Joseph Mercier, un jeune homme exempté du service militaire, met le feu aux poudres. Les habitantEs de la capitale tiennent tête aux autorités religieuses, civiles et militaires et s'attaquent aux symboles de l'oppression militariste. L'insurrection prend de l'ampleur, des milliers de personnes prennent la rue. Cinq jours qui se sont terminés par un bain de sang dans le quartier Saint-Sauveur quand l’armée charge la foule, faisant 35 blessés et 4 morts. Début avril, 2000 soldats occupent la ville.

Mars 2008. Le Canada, en tant que membre de l'OTAN, est à nouveau en guerre outre-mer. Depuis neuf mois, ce sont des soldatEs québécoisES qui occupent le sud de l'Afghanistan. Malgré une opposition populaire soutenue, la fin de la mission est repoussée de terme en terme. On ne voit plus trop quand l'armée canadienne se retirera de ce bourbier où elle n'a rien à faire. La conscription des corps n'est plus à l'ordre du jour mais la conscription des esprits fait rage.

Depuis un an l'armée est partout pour nous vendre la guerre et culpabiliser les opposantEs. Les militaires sont maintenant abonnés aux écoles, aux parades, aux fêtes populaires et aux compétitions sportives. Les médias aux ordres nous abreuvent de tous les détails de la vie et des états d'âmes de «nos» soldats, on peut même lire leurs lettres d'amour, mais ne nous parlent à peu près pas du peuple de ce pays qu'on est sensé libérer. Nous savons le nom et connaissons l'histoire de tous les militaires morts ou blessés au front mais les mortEs afghanEs demeurent anonymes et ne sont même pas comptabilisés. Les soldatEs font maintenant partie de la famille, un peu comme «nos» vedettes. Comment ne pas les soutenir?

Le débat sur le bien fondé de l'occupation de l'Afghanistan, et plus globalement sur la soit disant guerre au terrorisme, est difficile, voire impossible. N'est permis que le débat sur la nature de l'intervention militaire, à la limite on peut discuter de la date de péremption mais c'est tout. Les opposantEs à la guerre sont présentés comme de doux rêveurs ou comme des irresponsables. Le terrorisme intellectuel est omniprésent.

Manifestation anti-militariste

Vendredi le 28 mars
Rassemblement à 17h
Devant la bibliothèque Gabrielle-Roy

Matériel de mob (pdf):
- l'affiche
- le tract
Il est remarquable que, malgré ce matraquage incessant, l'opposition populaire se maintienne sondage après sondage. Malheureusement, cette opposition à la guerre trouve peu d'espace pour s'exprimer. ChacunE est isolé dans son salon, à rager devant son téléviseur ou son journal. Il faut que ça cesse! Depuis quelques mois, à l'initiative de la NEFAC, une mobilisation antimilitariste prend forme à Québec. Le 28 mars prochain, les opposantEs prendront la rue pour commémorer le 90ème anniversaire des émeutes contre la conscription et pour manifester leur opposition à la guerre en Afghanistan. Toutes les couleurs de la gauche, des anarchistes à Québec solidaire en passant par les maoïstes et les indépendantistes, seront représentées. Ce sera l'occasion de manifester contre la machine militariste et la conscription des esprits qu'elle veut imposer. Serez-vous de la partie?

==
Texte à paraître dans le prochain numéro de Droit de parole

2 commentaires:

Le Quidam Tapageur a dit…

Je n'ai pas de trouvé de courriel, et la poste régulière me semble inapproprié pour le contexte:

Je voulais juste signaler l'existence de mon nouveau blogue, lequidamtapageur.blogspot.com.

Il s'agit d'un blogue littéraire et politique "anarchisant", je dirais.

J'ai mis "Voix de faits" dans ma liste de liens...

Solidairement,

Le Quidam Tapageur

Collectif anarchiste La Nuit (NEFAC-Québec) a dit…

L'adresse courriel est sur la page principale, dans le bloc gris, juste au dessus de l'adresse postale! C'est nefacquebec (at) yahoo.ca

Ceci dit, on a rajouté le lien. Bonne chance avec le blogue.