mercredi 3 septembre 2008

Pendant ce temps en Alberta...



On a souvent l'impression que l'Alberta n'est qu'un repère de red-necks mais ce n'est pas que ça, loin de là! En effet c'est à Edmonton que l'on retrouve la plus grande concentration de syndicalistes révolutionnaires au Canada.

La branche locale des IWW, environ 75 personnes dans une ville d'un million d'habitantEs, y publie un bulletin, le Wobbly Dispatch depuis 6 ans. À ce qu'on m'a dit, le journal est tiré à un peu plus de 500 copies et principalement distribué sur les lignes de piquetage et dans les manifestations.

Le plus récent numéro vient de sortir. Au sommaire on trouve un article, et une page de photos(!), sur les 10 ans du groupe ainsi qu'un retour sur la signification historique du 1er mai et... une autre page de photos sur la manif d'Edmonton (la photo qui illustre cet article montre d'ailleurs une partie des wobblies locaux lors de ce rassemblement). D'autres textes portent sur différents sujets ayant trait au syndicalisme (dont une très intéressante réflexion sur le leadership ouvrier).

Vous pouvez downloader le pdf du journal et de vieux numéros sur http://edmonton.iww.ca.

2 commentaires:

anarchopragmatisme a dit…

Intéressant!

Le terrain est plus fertile pour ce genre de syndicalisme révolutionnaire quand l'État est moins omniprésent.

J'aime bien ce blogue libertaire, même si je ne suis pas toujours d'accord avec lui:
http://thusspokebelinsky.blogspot.com/

anarchopragmatisme a dit…

Le blogue en question est en anglais mais le blogueur est bilingue.