dimanche 19 juillet 2009

On a marché sur la lune?


C'est le 40e anniversaire des premiers pas sur la lune. Journaux, télévisions, médias n'en finissent plus des reportages glorifiant ce magnifique moment de l'histoire de l'humanité, n'étant jamais critique de notre mémoire collective: a-t-on déjà oublié que la conquête spatiale est une lubie guerrière (la Guerre froide), une conquête du capital (faire vivre l'industrie), un totalitarisme étatique (développement scientifique du contrôle social)?

À la fin de la 2e Guerre mondiale, l'administration américaine lance "paperclip", un programme qui vise à ramener aux États-Unis les plus brillants cerveaux de l'Allemage nazi. Von Braun, célèbre ingénieur de missiles balistiques de l'armée nazie et particulièrement du V2 qui a bombardé Londres, tente de sauver sa peau tout juste avant la fin de la défaite de l'Allemagne en se faisant allier des États-Unis. Aujourd'hui connu comme le père de la fusée Saturn V, il a grandement contribué au développement du programme spatial américain. Il a connu une vie paisible, fichtrement bien rémunérée, jouissant d'une liberté que ses victimees n'ont pas connus.

Alors que les pays européens se déchiraient le butin frais de la richesse allemande pour tenter de rebâtir leur pays dévasté par la guerre, la Russie et les États-Unis magouillaient pour leur part à décriminaliser les cerveaux allemands à risque de graves accusations de crimes de guerre. Leurs expériences seraient lucratives avaient-ils misées; sans égard au nombre de vie qu'elles ont coûté...

L'éthique et la justice: des mots vide de sens lorsqu'il s'agit des intérêts du capital. 25 milliards de dollars américains, voilà ce que l'administration Kennedy a déboursé pour la conquête spatiale. Après ça, on ose nous dire qu' "on a marché sur la lune". Allez donc dire ça aux populations dévastées par la guerre, la famine, les ravages de la maladie sans qu'on ne lève le petit doigt pour les aider.

À consulter pour connaître la collaboration États-Unis / cerveaux nazis:
http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-39891865@7-89,0.html
http://www.voltairenet.org/article14657.html

8 commentaires:

Anonyme a dit…

Qu'ai-je à dire? À quand Mars!!!!

Oli

Farruco a dit…

Le plus drôle, c'est que l'histoire encore aujourd'hui enseignée dans les cours magistraux nous parlent, un peu quand même, des "grands procès de Nuremberg".

Jamais ou presque un-e professeur-e ira dire que c'était de la foutaise et que Soviétiques comme Américains préféraient soustraire les cerveaux de la Shoah ou de la guerre au instances "judiciaires" pour se les garder pour eux.

Parce qu'un cerveau mort ne sert plus, alors que les V2 étaient de si belles avancées...

Nicolas a dit…

Les américains ont donc profité deux fois des cerveaux européens menacés: la première pour le projet Manhatan --la bombe atomique-- et la deuxième avec paperclip. Quel bel exemple d'opportunisme libéral faisant flèche de tout bois pour faire avancer la science!

Ceci dit, la plus odorante histoire de blanchiment de nazi concerne le sauvetage du Réseau Gehlen --entre autre-- afin de profiter de l'expertise nazi en matière de renseignement concernant l'Europe de l'Est et l'URSS.

Francois a dit…

Moi ce qui me lève le coeur avec la conquête de la lune c'est d'y planter le drapeau des États-Unis. Comme si la lune leur appartenait! Merde nous allons vraiment exporter l'idiotie nationale à la grandeur de l'espace?

Ne serait-il pas plus adéquat de faire de la conquête de la lune un projet de l'humanité entière?

Anonyme a dit…

de toute façon on a rien à foutre sur la lune. C'est qu'un gros cailloux après tout.
Alex

Anonyme a dit…

Je juge que c’est un canular… Je ne dicte pas la “vérité” mais un doute, et les deux points de vue sont solidement exprimés dans mon espace…

http://ysengrimus.wordpress.com/2009/06/15/le-canular-de-la-conquete-de-la-lune/

Et j’insiste pour dire que je ne suis pas un conspirationniste. Aucunement. Je suis simplement un citoyen et un ancien enfant canadien qui avait onze ans le 20 juillet 1969, et qui gobait le tout joyeusement, ce qui me rend aujourd’hui fort amer…

On m’a menti, on m’a trahi et mon coeur pleure. Et, en plus, je me fais vachement enquiquiner sur ceci, ces temps-ci…
Paul Laurendeau

anarchopragmatisme a dit…

Bravo!

Et je rappelle que le Tang, le Teflon et le Velcro n'ont rien à voir avec le programme spatial (sauf pour leur utilisation).

Anonyme a dit…

J'ai lut la "théorie" de votre lien
(http://ysengrimus.wordpress.com/2009/06/15/le-canular-de-la-conquete-de-la-lune/)

et il ma laisser un gout très amer. Après avoir lut les débats dans les commentaires l'auteur a perdue toute crédibilité a mes yeux.

Il y a des centaines d'ingénieurs,de physiciens et d astronomes qui ont construits, suivit et analyser les missions Appollo, a travers le monde.
je doute qu'ils ont été tous berner par un décors..