lundi 27 juillet 2009

Blocus au Ministère des Ressources naturelles et de la Faune



Selon un communiqué reçu ce matin, des militant-e-s de Greenpeace bloquent actuellement l’accès au Ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MRNF). L'action veut perturber le cours des activités afin de protester contre la destruction des forêts intactes et le recul environnemental proposé par le projet de Loi 57 sur l’occupation du territoire forestier québécois.

Une dizaine de militant-e-s se sont enchaînés aux portes de l’édifice, situé au 880 chemin Sainte-Foy à Québec, après y avoir déposé des 2X4 provenant d’AbitibiBowater, la plus grande entreprise forestière destructrice du Québec. Ils y ont également suspendu une bannière sur laquelle il est inscrit : FORÊT BORÉALE : LA DESTRUCTION SE DÉCIDE ICI.

==> Pour en savoir plus (et suivre l'opération minute-par-minute via une sorte de twitter de Greenpeace)

7 commentaires:

Anonyme a dit…

AAAh! C'est vous qui m'apprenez où est ma blonde en ce moment... elle est enchaînée à une porte, voilààà...

elle pouvait pas me dire où elle allait ; top secret!
Alex

anarchopragmatisme a dit…

Mouain, j'ai deux problèmes avec ça, même s'il est vrai que le MRNF se conduit en corpo-fascistes dans ce dossier et que je n'ai aucun problème avec cette manifestation, à proprement dit.

1) La philosophie éco-fasciste de Greenpeace, basée sur la violence étatique.

2) Pourquoi ne suis-je pas capable d' "emprunter" du bois à une usine alors qu'eux peuvent le faire?

Anonyme a dit…

Sans Green Peace, la conscience environnementale ne serait pas ce qu'elle est actuellement. S'ils s'étaient situés à l'extrème gauche personne ne les aurait écouté. Ils sont efficaces de cette façon.
Pour ce qui est de violence étatique, explique un peu... parce que c'est une organisation NON GOUVERNEMENTALE. C'est l'évidence pour tout le monde que Green Peace est non-violent. Ils font de la désobéissance civile NON VIOLENTE. Et pour ce qui est du bois, ne te fie pas trop aux médias. La version officielle c'est pour les flics.
Tu me fais rigoler anarco-truc.
Alex

Anonyme a dit…

Ils ont bien beau pas vouloir être d'extrème gauche, ils pourraient au moins perpétuer des manière de fonctionner horizontale? C'est pt pas le comble de la hiérarchie, mais je ne sais pas trop ou est la recherche de consensus dans l,organisation. Et puis c'est claire que en 40 ans GreenPeace a apporter la concience écologique du Québec à des avancées grandiose... Voyons c'est de la merde ce qu'ils fond, en fait ils fond partie du moteur du capitalisme, c'est grace à des revendication du genre que l'EMPIRE se perpétue puisqu'il se doit de changer toujours. C'est pour ça que j'appelle aussi le capitalisme le Trou Noir des bonnes intentions. Depuis qu'ils existent la gauche, les écolos (et la droite) ne fond que nourrir d'idée Le Capitale et la Hiérarchie pour sa survie.

Bref, GreenPeace c'est plus le capitalisme vert en fait...


" A force de revendiquer par réalisme, on en fini par hypothéquer tout ce qui pourrais dépasser notre pathétique réalisme."

- Ta mère

Anonyme a dit…

Je suis d'accord avec ce que tu dis, ma mère. C'est contre les accusations d'écolo-faschisme que j'en ai. C'est trop facile. Ce que je dis c'est que Green Peace fait une pression réelle par ce genre d'actions directe. N'importe quel anarchiste qui en ferait autant se retrouverait en prison. Eux ont assez pour fric pour faire sortir leurs militant presque immédiatement. J'avoue n'être pas complètement au courant de leurs sources de financement. Je pense que c'est le fric de leurs abonnés.

Ah, et pour ce qui est des "avancée grandioses" dans la conscience écologiste des québecois, ben sans cette organisation on en serait où tu penses? Les idées écologistes seraient aussi connues que les idées anarchistes. Je ne veux pas défendre Green Peace dans son entièreté mais les petits dédains faciles avec accusation de faschisme, c'est pour les immatures.

Fiston

anarchopragmatisme a dit…

"Pour ce qui est de violence étatique, explique un peu... parce que c'est une organisation NON GOUVERNEMENTALE. C'est l'évidence pour tout le monde que Green Peace est non-violent. Ils font de la désobéissance civile NON VIOLENTE."

D'accord, mais ils font la promotion de la violence ÉTATIQUE (i.e. perpétrée par l'État et non par Graine-Pisse) pour en arriver à leurs fins éco-fascistes.

"Et pour ce qui est du bois, ne te fie pas trop aux médias. La version officielle c'est pour les flics."

Peut-être ai-je merdé ici...

Entièrement d'accord avec le commentaire de Ta Mère!

anarchopragmatisme a dit…

Quand on fait la promotion de la violence étatique à des buts écologistes, j'appelle de l'éco-fascisme. Et je ne suis pas le seul qui dit ça:

http://pourquedemainsoit.wordpress.com/2007/08/10/demain-l%E2%80%99ecofascisme/

"Sans Green Peace, la conscience environnementale ne serait pas ce qu'elle est actuellement."

Je n'ai jamais dit le contraire!