mardi 23 juin 2009

La ville que nous voulons


Non mais n'y a-t-il rien de plus beau que des citoyens qui se prennent en main?

« Le Collectif La ville de Québec que nous voulons vise à ce que les enjeux de démocratie municipale, de justice sociale et d’écologie soient au coeur des débats publics à Québec, avant, pendant et après la campagne électorale municipale de 2009. » Nous sommes un collectif non partisan de citoyens et citoyennes : notre objectif démocratique n'est pas électoral, bien que nous souhaitons influencer les personnes élues et le maire/la mairesse.


Le collectif met de l'avant un manifeste progressiste qui met le citoyen, bien avant les intérêts marchands, au centre des intérêts.

Tous les détails sur villequenousvoulons.org

2 commentaires:

Nicolas a dit…

Je veux pas crever ta bulle mais c'est de la grosse bouette. J'ai participé aux premières réunions et, sincèrement, c'est absolument inintéressant. Concrètement, c'est une auberge espagnole de réformistes mous nostalgiques du RMQ. Aucune perspective de lutte, aucune perspective radicale. C'est dommage mais c'est stérile de A à Z. C'est comme l'Autre 400e, c'est une bonne idée qui a mal viré.

anarchopragmatisme a dit…

Nicolas traduit ma principale impression lors de ma visite dans ce site.

Mais je suis d'accord avec ce truc-ci:

"En appliquant ces valeurs, la Ville de Québec ne serait plus considérée comme « une business » et les citoyen.ne.s comme de simples client.e.s. Ce qui doit être au sommet des préoccupations de l’administration, c’est la qualité de vie des citoyen-ne-s dans leur quartier. Les questions commerciales, les intérêts des promoteurs privés, l’attraction des touristes – tout ça vient après, comme des considérations secondaires."