mercredi 24 juin 2009

À droite, toute!


Le militant adéquiste Sébastien Proulx affirme: "L'avenir de l'ADQ n'est pas à droite." En effet, celui-ci assure que le parti ne doit pas se confiner au caniveau de la droite, mais bien viser le nid-de-poule centre-droit.

Eh bien! Pour un parti qui se prétend fort en économie, ils ignorent une notion de base fondamentale qui dit qu'"On ne s'attaque pas à un marché saturé". Avec le Parti Québécois et le Parti Libéral, tous les partis québécois majeurs visent exactement cette orientation!

Bon moi j'aurais un conseil pour les adéquistes: Cessez de vous cacher la tête dans le sable. Assumez-vous! Sortez votre livre de citations de l'Institut Économique de Montréal, réclamez l'abolition de l'avortement, le retour de la rigueur à l'école, et pourquoi pas, de la strape. Faites peur aux vieillards et attisez le foyer nazional comme vous l'avez fait de façon si éloquemment démagogique avec la pseudo-crise des accommodements raisonnables. Avec ça, vous récolterez toute la fange électorale nécessaire pour retaper votre rafiot électoral. Et pis ça serait moins hypocrite.

Le manque de réelles options politiques serait-elle une des raisons de la faible participation électorale? Ma foi est-ce que je viens de poser une question ou de dire une vérité de La Palice?

"Un pour tous, tous pourris" -Coluche

11 commentaires:

Anonyme a dit…

Il manque un parti de vrai droite conservatrice ou libéral et un parti de centre gauche efficace. L'ADQ comme vous dites veulent satisfaire tout le monde mais ne font plaisir à personne et QS sont une gauche qui n'intéresse qu'une minorité d'intégristes.

Anonyme a dit…

Bon texte François!
À l'anonyme : Québec Solidaire, une minorité d'intégristes? Ils ne demandent que des trucs de base! Je les trouve plutôt soft, moi... En tant qu'anarchistes, nous demandons carrément que le pouvoir soit exercé par le peuple. Et ça ne me semble pas intégriste mais tout à fait raisonnable et juste.

Alex Fatta

anarchopragmatisme a dit…

Plus la séparation du Québec est proche, plus la politique est populaire au Québec, ce n'est pas causé en majeure partie par le manque d'options politiques.

Je comprends l'origine de votre sarcasme, mais ce ne sont pas les drouatistes étatistes qui ont quitté le navire adéquiste, ce sont plutôt ceux (surtout des conservateurs fiscaux, mais pas moraux) qui souhaitent la réduction de la taille de l'État qui n'ont pas voté en 2008, contrairement à 2007.

L'avenir de l'ADQ réside surtout dans la capacité à convaincre les conservateurs fiscaux à voter pour ce parti.

anarchopragmatisme a dit…

@Anonyme 2

Je ne vois pas en quoi ça serait avantageux pour les anarchistes d'appuyer Québec Solidaire...et de favoriser ainsi la charogne étatiste soi-disant libérale!

Anonyme a dit…

Alex Fatta c'est quoi le peuple ? La majorité de québécois abrutie par quebecor qui écoute la poule aux oeufs d'or et le banquier?

anarchopragmatisme a dit…

"Alex Fatta c'est quoi le peuple ? La majorité de québécois abrutie par quebecor qui écoute la poule aux oeufs d'or et le banquier?"

Et vous préférez vous laisser contrôler par les politiciens et les corporateux criminels?

L'hypocrisie de la drouate étatiste m'exaspère!

anarchopragmatisme a dit…

Oh, yeah! Nous sommes caves à Culbec City, laissons toute la place à Sarko Labeaume, le minable fourreur de système!

Laissons-le nous organiser et crachons sur les crisses de bs!

Anonyme a dit…

Tu n'as pas prix tes médicaments contre le syndrome de touret aujourd'hui Anarcho?

Où est-ce que j'ai parlé de Lebaume et des BS? Ta haine viscérale et démesurée des gens qui pensent différemment de toi te fait délirer..

Je suis de droite libérale avec un minium d'étatisme et un maximum de liberté. De toute façon, même sous un régime anarchiste il y aurait de l'élitisme et une hiérarchie.

anarchopragmatisme a dit…

@Anonyme

Je vais laisser tomber les autres niaiseries et je vais supposer que vous êtes un vrai libéral (au sens classique libertarien) dans ma réponse.

"Je suis de droite libérale avec un minium d'étatisme et un maximum de liberté."

Alors, si vous êtes un vrai libéral, vous laisserez donc le pouvoir au peuple. Vous êtes donc d'accord avec moi.

"De toute façon, même sous un régime anarchiste il y aurait de l'élitisme et une hiérarchie."

De l'élitisme, oui, mais beaucoup moins et surtout, pas imposé par l'État.

Dans une anarchie couplée d'un véritable libre-marché anti-capitaliste, IL NE PEUT PAS Y AVOIR D'HIÉRARCHIE IMPOSÉE PAR LA FORCE! En tant que vrai libéral, vous êtes censé d'être contre les hiérarchies de pouvoir!

Cependant, il y a comme une odeur putride de libertarianisme vulgaire qui me donne le goût de vomir...

Anonyme a dit…

'IL NE PEUT PAS Y AVOIR D'HIÉRARCHIE IMPOSÉE PAR LA FORCE!'

Je comprend pas ton point de vue. Mais ici tu ouvre toute grande la porte aux opportuniste de toute sorte.. être à la tête d,une province comme la notre c'est un travail énorme ça en peut se faire n'importe comment ça prend un minimum de structure.

Hey oui j'ai un penchant capitaliste je ne m'en cache pas.
Mais je suis pour un capitalisme pro-actif et non pour le bourgeoisie crasse et les fils à papa que je méprise.

Anonyme a dit…

Oui, je suis pour donner le pouvoir aux gros caves qui écoutent la Poule aux oeufs d'Or. Dans certaines situations politiques les gens comprennent où sont leurs intérêts et de quelle classe sociale ils font partie. Il y a des moments où ces choses là deviennent évidentes. De toute façon le marché c'est de la merde, même dans un supposé "vrai libéralisme". L'idée d'égalité des chances est une saloperie parce qu'elle implique une course entre les citoyens qui devraient travailler ensemble et pas les uns contre les autres.

Alex Fatta
PS: Reste pas anonyme. C'est lâche. Accepte de te mouiller un peu.