lundi 16 mars 2009

Regard alternatif sur le 15 mars



Si, comme moi, vous êtes un peu méfiant à l'égard des récits journalistiques des évènements d'hier, à Montréal, vous serez contentE de constater qu'à l'heure des blogues, internet regorge(*) de récits alternatifs. Pwel, de Chercher des poux?, offre par exemple un récit subjectif --photos à l'appui-- de la manifestation contre la brutalité policière du COBP, cuvée 2009.

Gros après-midi suivi de Manifestation contre la brutalité policière: plus et moins.

(*)regorge est un bien grand mot, pour l'instant je n'ai trouvé que le récit de Pwel!.

4 commentaires:

Le Dubois a dit…

J'ai trouvé ce «témoignage» aussi : http://oolamineoo.blogspot.com/2009/03/manif-du-15-mars.html

Nicolas a dit…

Tiens, un autre témoignage: Maudit 15 mars.

Nicolas a dit…

Le Collectif Étoile Noire (UCL St-Jérôme) propose aussi sa version des faits.

On y apprend, entre autre, qu'une partie des gens arrêtés de façon «préventive» étaient en fait armés de ... drapeaux. Connaissant les pratiques de groupes comme le PCR et l'UCL, c'est fort possible que de petites équipes aient effectivement été chargés d'amener des drapeaux pour tout leur groupe. Ce qui, en tordant beaucoup, peut être interprété comme un «arsenal» par des flics sur les nerfs. Le fait qu'aucun cortège rouge et noir ne se soit matérialisé ce jour pourrait accrédité cette thèse.

anarchopragmatisme a dit…

Faut vraiment être idiot pour arrêter des anarchistes pacifiques! ;)

Ceci dit, j'estime que les anarchistes n'ont pas intérêt à participer à une telle manifestation.