mardi 10 mars 2009

Ça change pas le monde, sauf que...

Les chiffres sont tombés hier: le Bureau de l'Assemblée nationale prévoit octroyer 90 000$ à Québec solidaire pour le fonctionnement de son «aile parlementaire» (ça c'est Amir Khadir). Il paraît que c'est un traitement qui se compare à celui réservé à Mario Dumont du temps où il était le seul de sa gang. C'est évidemment des peanuts à comparé du 3.8 M $ du PQ mais ça reste le plus fort financement par tête de pipe dans l'opposition et, surtout, c'est le pactole pour une formation qui ne recevait que 87 000$ en subvention directe de l'État l'an dernier.

Qu'on en juge, outre ce «budget de recherche», Québec solidaire obtiendra 155 767$ pour son bureau de comté. C'est donc dire que l'élection d'un seul député équivaut à une subvention récurrente de 245 767$ pour faire de l'action politique. Ce à quoi il faut ajouter le montant que le parti reçoit pour chaque vote reçu (autour de 75 000$ au total). Et c'est sans compter le salaire du dépité (83 714$).

Voilà des chiffres à faire rêver n'importe qui qui s'est déjà occupé des finances dans un mouvement social. En effet, on est loin des chiffres du mouvement syndical mais c'est pas mal de l'ordre de grandeur des budgets des FRAPRU, FFQ, ASSE et cie. Québec solidaire n'est pas encore tout à fait dans la cours des «grands» mais disons qu'ils ont définitivement quitté celle de l'extrême-gauche (en tout cas au niveau financier!). Reste à voir ce qu'ils feront de leur nouvelle (et relative) «richesse»...

(Source)

4 commentaires:

Le Dubois a dit…

Petite précision : le montant reçu pour les votes se calcule en fait à partir du nombre d'électeurs inscrits et non pas à partir du nombre réel de votes. Donc à 50 cents par électeur et avec 3,78% du vote, ça donne 108 463.53$ annuellement pour le parti.

Et il faut compter les dons dans le total.

Anonyme a dit…

Si je comprends bien, le calcul du 3,78% est fait à partir de la totalité des inscriptions à la liste électorale au lieu du pourcentage réel? C'est une donnée que je ne connaissais pas!

Merci Le Dubois!

Le Dubois a dit…

À votre service camarade. Maintenant amusons-nous à calculer combien de temps ce budget durerait entre les mains d'un dirigeant de la FTQ-Construction.

Anonyme a dit…

Si ça peut aider QS... tant mieux!

Faut pas oublier leurs dettes électorales de 2007 et 2008, le bilan final ne doit pas être très hot!