lundi 31 décembre 2007

Bye bye 2007 (bilan de La Nuit)

Ces temps-ci, les revues de l'année sont à la mode. Voilà l'occasion de faire un bref retour sur notre année militante et de répondre à la question que plusieurs se posent: qu'est-ce qu'il fait, concrètement, le Collectif anarchiste La Nuit?

Bilan d'activités

Au début février commence la distribution, à Québec, du numéro 12 de Cause commune. Le journal de la NEFAC, qui est produit à Québec, est sorti 6 fois cette année. Notre collectif en distribue environ un millier à chaque fois, moitié dans des manifs et autres évènements militants, moitié dans une série de point de distribution au centre-ville. Notez que sommes toujours ouvert à fournir les camarades en région!

Lorsque Jean Charest déclenche les élections un mois plus tôt que ce que tous les analystes avaient prévu, il prend un peu tout le monde de court. À Québec, tous les partenaires potentiels du Collectif anarchiste La Nuit sont pris par d'autre chose. Heureusement, à Montréal, l'Union locale de la NEFAC et le RAME sont en pourparlers depuis un certain temps pour mener une campagne commune. Ce fut la coalition Nous on vote pas!. Pour la première fois depuis longtemps, une véritable campagne abstentionniste fleurira au Québec en mars 2007. Dans la capitale, des camarades de La Nuit collent frénétiquement des centaines d'affiches et d'autocollants rouge et noir au centre-ville. La treizième édition de Cause commune reprend les thèmes de la campagne "Nous on vote pas!".

Pour une fois, les libertaires de Québec ont organisés un évènement local pour le Premier mai. Ce fut un "cabaret" sous la bannière de la Page noire, à l'AgitéE. Un franc succès qui rappelle l'importance d'évènements mêlant allègrement social, culture et politique. Comme dirait l'autre: "La lutte, oui! Mais la fête aussi". C'est également le Premier mai que sort le numéro 14 de Cause commune, ce qui fut l'occasion, pour notre collectif, d'une première analyse des résultats électoraux (voir: Une conjoncture difficile).

Le 3 mai, des membres de La Nuit se rendent à Trois-Rivières pour donner une conférence sur l'anarchisme. Organisé à la demande d'un sympathisant trifluvien, cette activité a donné l'élan pour fonder dans cette ville un collectif de la NEFAC (La réponse).

Le 29 mai, La Nuit profite du passage à Québec de deux camarades du réseau français No Pasaran pour organiser une activité publique. Le panel permet d'échanger sur la montée de la droite populiste des deux côtés de l'Atlantique et sur nos stratégies respectives de résistance. Cette conférence fut également l'occasion de lancer à Québec le numéro 7 de la revue Ruptures.

En juin, toute l'actualité est prise par le départ du contingent de Val-Cartier pour l'Afghanistan. Depuis des mois, des libertaires s'activent dans la Coalition Guerre à la guerre pour organiser une manifestation anti-guerre le 22 juin, au moment de la parade en ville des militaires (une première depuis la seconde guerre mondiale). Lors de cette manif mémorable, des membres et amiEs de la NEFAC venus des quatre coins du Québec forment le plus gros cortège rouge et noir de la capitale depuis le Sommet des Amériques. Nous sommes assez nombreux et nombreuses pour faire cortège ET distribuer massivement le numéro 15 de Cause commune qui reprend la lettre ouverte que les antimilitaristes ont écrite aux soldats. Le tirage de notre journal augmente sans tambour ni trompette avec ce numéro (maintenant 4 000) ce qui reflète la croissance de notre organisation, entre autre en Mauricie.

Le mois de juin se termine sur une note tragique. Dans la nuit entre le 30 juin et le 1er juillet, un jeune gay est sévèrement tabassé par des boneheads à la Place d'Youville. Dans la foulée, des militantEs du GLBT rassemblent une large coalition arc-en-ciel pour dénoncer cet acte barbare. Nous participons de bon coeur à la conférence de presse de dénonciation et au Brunch contre l'homophobie qui a lieu durant la Fête Arc-en-ciel. Fait rare, une première?, à cette occasion des anarchistes partagent la plateforme avec des députéEs (y faut ce qu'y faut).

En août, le mouvement libertaire se remobilise autour du Sommet de Montebello. Par contre, il faut reconnaitre qu'à part diffuser l'information, nous ne fument pas de la partie cette fois. De notre côté, nous sommes plutôt en train de mettre la dernière main à de nouveaux projets d'agitation propagande. C'est en effet en plein mois d'août qu'est officiellement lancé notre blogue (l'émission de radio suivra en septembre). Cet ambitieux projet est un succès modeste mais réel. Mis-à-jour presque quotidiennement, parfois plusieurs fois par jour, Voix de faits fut visité cet automne par à peu près une centaine de personnes par jour.

En septembre, à la fête du travail, se tenait le traditionnel rassemblement Réclame ta rue. Nous avons apporté un appui critique à cet évènement. Nous y étions en nombre et nous avons mobilisé mais nous avons également diffusé un texte critique dans la seizième édition de Cause commune.

Le 7 octobre, La Nuit appelait à une contre-manifestation pro-choix avec les camarades féministes libertaires de l'émission Ainsi squattent-elles. C'est que des intégristes religieux organisaient une "chaîne de la vie" devant le Centre Mère-Enfant. Le résultat fut au delà de toutes nos attentes, en effet, les pro-choix étaient 5 fois plus nombreuses et nombreux que les pro-vies. Cette mobilisation fut l'occasion pour nous de renouer avec un volet souvent négligé de notre projet politique: la lutte antipatriarcale.

Début novembre, le numéro 17 de Cause commune sortait des presses avec, justement, un texte sur le patriarcat. À peu près au même moment, les rues de Québec voyaient apparaitre une nouvelle affiche rouge et noire, annonçant Voix de faits. C'est notre première affiche strictement "locale" qui sort sur une presse (d'où la couleur).

* * *

À tout cela pourrait se rajouter nos implications sociales et politiques diverses (et il y en a!) mais, pour ce qui concerne le collectif, c'est à peu près ça. Nous pourrions sans doute faire plus. Mais, pour cela, il faudrait être plus nombreux et nombreuses...

8 commentaires:

Malatesté a dit…

Même si 2007 n'a pas été le plus grand cru pour ce qui est de l'activité des libertaires dans la province, ça fait du bien de voir des projets solides qui durent dans le temps comme Cause Commune (et ce blogue, espérons!).

C'est aussi à saluer que vous avez pris la peine de compiler le tout...

bonne année aux camarades de Québec!

Anonyme a dit…

Après ce genre d'article, des membres de La Nuit se surprennent encore que des non-initiés croient que la NEFAC est derrière tout ce qui se fait de libertaire à Québec...

Anonyme a dit…

Hey anonyme manifestement ''initié'', viens nous en jaser, on est ouvert aux critiques constructives. On s'en rejase bientôt en personne ?

Un ''initié''.

Farruco a dit…

hey, anonyme, t'es probablement un exemple type de ce qui est trop souvent remarqué dans le "milieu libertaire" de québec: la lâche hypocrisie.

ce blogue est tenu par les membres de la nuit (dans la NEFAC). ce texte est publié dans le blogue voix de faits, blogue de la nuit. bref, toute personne sensée, surtout après avoir lu le titre qui dit explicitement qu'il s'agit du bilan de la nuit, se dit que ce doit effectivement être le bilan de la nuit, pas de tout ce qui s'est fait d'anarchiste à québec en 2007.

de plus, ta manière de parler des "non-initiéEs" me laisse perplexe. une des critiques constantes faite à la NEFAC, c'est de ressembler à un parti d'avant garde. toutefois, tu nous fais ici une différenciation entre les "initiéEs" (dont tu sembles te revendiquer) et les "non-initiéEs". tirez-en les conclusions que vous voulez.

finalement, ta critique n'aurait entraîné aucune réplique de ma part si t'avais au moins ôsé signer ton prénom ou quelque chose qui laisse voir aux "initiéEs" qui tu es et entamer une discussion avec toi. mais non, maintenant, je braque. si jamais tu te dévoiles, la discussion ne sera pas saine, je ne sais pas ce que tu diras derrière mon dos...

bonne journée!
jf

Nicolas a dit…

anonyme a écrit: Après ce genre d'article, des membres de La Nuit se surprennent encore que des non-initiés croient que la NEFAC est derrière tout ce qui se fait de libertaire à Québec...

Je ne suis pas sûr de bien comprendre. Mais... de deux choses l'une:

1. Ça regroupe effectivement tout ce qu'on a fait de public dans l'année. Je ne pense pas qu'il y ait de récupération là dedans. Quand on ne fait que participer, on le dit, quand on organise, on le dit aussi. Tout cela a été rassemblé à partir de ce qu'il y avait de disponible publiquement ici ou là. Donc, rien de nouveau. Juste un rappel, une synthèse. Utile pour avoir une vue d'ensemble, sans plus.

2. Il y a une foule d'évènements et des pans activités de l'activité libertaire dans la capitale qui ne sont pas mentionné. Pourquoi? Parce qu'on ne s'y implique pas collectivement. Je dirais qu'il y a facilement autant, sinon plus, de trucs mis de côté que de trucs mentionnés. Il faudrait vraiment ne rien connaitre du milieu libertaire de Québec pour ne pas le voir.

Maxime a dit…

ta manière de parler des militantEs qui ne "connaissent rien du milieu libertaire" me laisse perplexe.

tu nous fais ici une différenciation entre les "initiéEs" (dont tu sembles te revendiquer) et les "non-initiéEs" (qui ne connaissent rien du milieu). tirez-en les conclusions que vous voulez.

;-) roflMao

Un peu plus sérieusement, as-tu vu la question que j'ai laissé sur le blog Ya Basta? Juste au cas, la revoici: je dois écrire une réponse à "une critique anar du PCR"; sais-tu quand tu vas finir ta série? merci à l'avance...

Nicolas a dit…

T'as pas encore compris que le mouvement anarchiste était une espèce de secte genre Franc-Maçon? Tu savais pas qu'on était financé par le B'nai B'rith? Tout le monde sait ça! ;-)

* * *

Non, je ne savais pas que tu m'avais laissé une note tu sais où. Je vais aller voir ça...

Anonyme a dit…

I've been browsing on-line more than 3 hours these days, but I by no means discovered any attention-grabbing article like yours. It's pretty value enough for me.

Personally, if all webmasters and bloggers made excellent content as you did,
the internet shall be a lot more helpful than ever before.
Feel free to surf my weblog the tao of badass ebook