mercredi 9 janvier 2008

Y'a encore de l'espoir...

On apprenait ce matin, dans Le Soleil, que 66 % des Québécois [sont] opposés à la mission en Afghanistan. Malgré la propagande de l'armée et du gouvernement, le deux tiers des gens sont contre l'occupation de l'Afghanistan. Pas mal, non?

Depuis un an, le niveau d’opposition des Québécois à la mission canadienne en Afghanistan valse entre 60 % et 70 %, selon les sondages.

Bien sûr, dans notre belle région, il n'y a que 55% des gens qui sont opposé à la guerre. «Avec la base militaire de Valcartier à proximité, ce n’est pas étonnant, on s’identifie plus facilement aux militaires», note dans le journal le sondeur Raynald Harvey, qui ajoute que la capitale est probablement une des seules régions où des médias ont ouvertement fait campagne en faveur de la mission en Afghanistan.

N'empêche, même à Québec, une majorité de québécois s'opposent à la guerre. Y'a encore de l'espoir...

1 commentaire:

Bruno a dit…

Wow! La photo n'est pas sans rappeler vaguement quelques bonshommes avec des casques blancs qui montent à bord d'un destroyer stellaire.

La bataille n'est pas gagnée. Les Talibans reprennent du terrain, les États-Unis sont en train de voir Musharraf leur chier entre les mains. Déjà le nord-ouest du Pakistan tombe aux mains des fondamentalistes. Qu'un côté de la frontière - frontière passoire by the way - soit, mais pendant ce temps la drogue coule à flots and so does the sang des innocents.

Vastel signait il y a quelque jour sur son blog que les Canadiens sur la question de l'Afghanistan comprenaient que ce n'était pas simple, qu'il n'y avait pas de solution simple. D'accord, ce n'est pas évident que si l'armée canadienne se retire demain l'Afghanistan se portera mieux qu'aujourd'hui; il n'y a rien de moins certain en fait. Mais tant que les 60-70% de Québécois pas d'accord ne font rien de mieux que de s'écraser sur leur cul en attendant les prochaines élections, ils nous prouvent à nous idéalistes que le prix de la liberté et de développer sa résilience, son indifférence, sa patience. C'est que le côté clair de l'inconscient collectif est pas fort fort...

"Les indécis sont avertis, qu'ils se méfient
De la seule étoile qui se fond dans la nuit
Le bastion des bas-fonds du pays en action
L'énergie dégagée génère une telle attraction
Que vers lui se tournent enfin tous les regards
Pour s'apercevoir que l'espoir émerge du noir
Une partie de tout homme, la force manipule
D'un rien il suffit pour que l'être bascule
Que les yeux de l'aveugle s'ouvrent, qu'il contemple
Mars, de l'obscur coté, le temple
N'aies pas peur, ouvre-moi ton coeur, viens vers l'Empereur
Sentir la chaleur de l'obsurité pour toi il est l'heure
De rejoindre l'armée des guerriers de l'ombre
Ne sens-tu pas ton coté clair qui succombe
C'est ta destinée pourquoi vouloir lui résister
Sans peine je ferais sauter les verrous de ta volonté
Sois l'hôte dans la noirceur la plus pure de l'Empereur
Et arbore les couleurs du coté obscur" (IAM)