mardi 24 juin 2008

Transport Montréal-Québec pour la manif du 3 juillet


Voiçi un communiqué du collectif Bloquez l'empire Montréal qui traite entre autres de l'organisation de transport de Montréal vers Québec pour la manifestation du 3 juillet. Lecteurs hors-Québec, réservez vite vos places dans les autobus !



-----------------------------------------------------------------------------------

[RAPPEL: Veuillez réserver votre place sur les autobus de Montréal au plus tard le 30 juin.]

400 ANS DE COLONIALISME ET DE MILITARISME :
PAS DE QUOI CÉLÉBRER!

DE QUÉBEC À KABOUL:
PAS DE JUSTICE SUR DES TERRES VOLÉES ET OCCUPÉES!

DÉNONÇONS LA MASCARADE COLONIALE DU 400e DE QUÉBEC!

+++++++++++++++
Manifestons contre la parade du "DROIT DE CITÉ" des Forces armées
canadiennes! CANADA HORS D'AFGHANISTAN!

Le 3 JUILLET 2008
Rendez-vous à 7 h pile
Devant le 1455, De Maisonneuve ouest, Montréal
VEUILLEZ RÉSERVER VOTRE PLACE DANS LES AUTOBUS DÈS AUJOURD'HUI
blocktheempire@gmail.com
+++++++++++++++

Le 3 juillet prochain, la ville coloniale de Québec commémorera le 400e anniversaire de sa fondation par Samuel De Champlain au nom du roi de France.

À cette occasion, le fleuron provincial de la couronne britannique, le Royal 22e Régiment des Forces armées canadiennes (tout juste revenu de sa campagne en Afghanistan) se prévaudra de son « Droit de cité » en paradant dans les rues de Québec « tambours battant, drapeaux flottants et baïonnettes aux canons ».

À l'appel de la coalition Guerre à la guerre, Bloquez l'Empire! vous invite à rejoindre les rangs de la dissidence et à manifester énergiquement contre cette démonstration écoeurante de la domination coloniale et du pouvoir impérial. Notez que la convergence, de façon générale, sera à caractère familial.

ENDOSSEZ LE CONTINGENT ANTICOLONIALISTE!

Dans le cadre de cette convergence anti-guerre, Bloquez l'Empire! lance un appel à la formation d'un CONTINGENT ANTI-COLONIAL pour marquer notre opposition au caractère colonial du Canada et du Québec, pour exprimer notre solidarité avec les luttes d'autodétermination menées par les peuples autochtones de l'Île de la Tortue (Amérique du Nord occupée) et pour dénoncer la mascarade du 400e anniversaire de la « fondation de Québec ».

Nous vous invitons à marcher sous la bannière « 400 de colonialisme : Rien à célébrer! Le Canada et le Québec sont des terres volées! ». Nous encourageons tous les groupes, collectifs et organismes à endosser le Contingent anticolonialiste et à participer à la mobilisation. Communiquez avec nous à blocktheempire@gmail.com ou au 514-848-7583.

Le Contingent Anti-Colonial est organisé par le collectif Bloquez l'empire Montréal avec l'appui des groupes suivants:

- Centre Social Autogéré (Montréal)
- Centre de travailleurs et travailleuses Immigrants (Montréal)
- Collectif opposé à la brutalité policière (Montréal)
- Collectif Piranha (Québec)
- Collectif de recherche sur l'autonomie collective (Montréal)
- Collectif de résistance anti-capitaliste (Saguenay)
- Comité Fahad (Montréal)
- Comité de Solidarité avec Lac Barrière (Montréal)
- Conseil Traditionel Mohawk de Kahnawake
- Ensemble d'Insurrection Chaotique (Montréal)
- NEFAC (Montréal)
- Operation Objection (Montréal)
- La Pointe Libertaire (Montréal)
- Personne n'est illégal (Montréal)
- Projet Accompagnement Solidarité Colombie (Montréal)
- Solidarité sans frontières / Solidarity Across Borders (Montréal)
- Tadamon! (Montréal)

Pour plus de contexte sur l'opposition anti-colonialiste au 400e anniversaire de Québec, visitez le http://j3.amp-montreal.net/j3_fr.html#contexte

EMBARQUEZ-VOUS POUR QUÉBEC

Des autobus partiront de Montréal le 3 juillet, à 7 h PILE, du 1455 De Maisonneuve ouest (métro Guy-Concordia), pour rejoindre la manifestation à Québec.

Veuillez réserver votre place par téléphone (514-848-7583) ou par courriel (blocktheempire@gmail.com) AU PLUS TARD LE 30 JUIN. Veuillez aussi nous indiquer votre numéro de téléphone pour que nous puissions communiquer avec vous advenant tout changement d'ordre logistique. Des membres de Bloquez l'Empire! pourront aussi vous appeler pour vous réveiller vers 5h30, si vous le désirez, pour inciter tout le monde à rejoindre les autobus à temps. Veuillez nous indiquer lors de votre réservation si vous souhaitez recevoir un appel « réveille-matin ».

Nous demandons une contribution de 10 $ par personne pour arriver à payer les coûts de location des autobus. SVP, donnez plus si vous le pouvez. Personne ne sera refusé pour des raisons monétaires. Les dons peuvent être versés à l'embarquement.


IMPLIQUEZ-VOUS!

Finalement, les individus et groupes intéressés à participer à la coordination où à soutenir les efforts d'organisation (aide financière, prêt de véhicules, mobilisation et réseautage, arts, soutien légal, etc.) peuvent communiquer immédiatement avec nous à blocktheempire@gmail.com.

INFO: blocktheempire@gmail.com – 514-848-7583
http://j3.amp-montreal.net

Visitez http://www.coalition-valcartier-2007.resist.ca/

19 commentaires:

Nicolas a dit…

===Attention, montée de lait===

Voulez-vous bien me dire de quel droit est-ce que les camarades montréalais peuvent se permettre de changer le thème et le slogan d'une mobilisation organisée par d'autres camarades, dans une autre ville?

Guerre à la guerre mobilise sur le thème : 400 de militarisme, il faut que ça cesse. De Québec à Kaboul, pas d'armée dans nos cités.

Comment ça se fait que c'est devenu une manifestation contre le 400e et le colonialisme?

Comment ça se fait que les camarades de Montréal ne sont pas capable de reprendre l'analyse très intéressante sur le rôle impérialiste de l'armée canadienne et du Royal 22e (analyse basée sur une documentation poussée et des faits historiques concrets... je parle ici de la brochure que diffusent nos camarades de GàG)? Pourquoi il faut qu'ils nous ramènent une couple de slogans poches déconnectés de la réalité sociale québécoise? C'est quoi leur problème???

Aussi, dans une grande kermesse pacifique réformiste je peux comprendre qu'on organise un contingent autonome mais depuis quand est-ce qu'on organise un bloc dans une manif organisée par une coalition qui accepte les principes de l'AMP? C'est quoi, vous faites pas confiance aux camarades de Québec? Le 22 juin s'était pas cool?

Tu parles d'une attitude paternaliste et colonialiste (justement)!

===Fin de la montée de lait===

C'est cool que des bus soient organisés de Montréal mais des fois il y a des affaires qui me font dresser les cheveux sur la tête. Je voulais le dire.

Nicolas a dit…

Tiens, pendant que j'y suis, voici l'appel de Guerre à la guerre pour cette manifestation (notez les différences subtiles...):

400 ans de militarisme : il faut que ça cesse ! De Québec à Kaboul, pas d’armée dans nos cités !



Venez manifester le JEUDI LE 3 JUILLET à 10H00 AU PARC DE L’AMÉRIQUE FRANÇAISE afin de dénoncer la cérémonie du droit de cité et la parade militaire des Forces armées canadienne

La cérémonie du droit de cité donne la permission aux militaires du 22ième régiment d'entrer dans l'enceinte de la ville. Cette mascarade vise à mousser la popularité de l'armée au Québec et à faire la promotion de la mission canadienne en Afghanistan, il est de notre devoir d'agir pour rappeler notre opposition à cette guerre ainsi qu’à cette célébration qui donne le droit aux soldats de circuler librement dans la ville.

La guerre livrée en Afghanistan sous le prétexte de l'aide humanitaire n'apporte pas d’amélioration significative à la situation des Afghans et Afghanes. Motivée par des intérêts stratégiques et économiques, elle ne vise qu’à étendre le contrôle des pays occidentaux sur le Moyen-Orient.



Nous exigeons le retrait du droit de cité

Nous exigeons le retrait immédiat des troupes canadiennes d’Afghanistan

Nous exigeons la fin du recrutement et de la propagande effectuée par l’armée





Guerre à la Guerre

www.guerrealaguerre .resist.ca



endossé par :

Bleuets pour la Paix
Bloquez l’Empire
Coalition de Québec pour la paix
Comité Fahad
CRAC Saguenay
Échec à la guerre
Regroupement autonome des jeunes de l’Estrie
Alternatives
Collectif du 19 juillet (Sherbrooke)
Organisation québécoise de solidarité internationale pour les droits humains
Collectif anarchiste La Nuit (Québec)
Parti communiste du Québec (PCQ)
Parti marxiste-léniniste du Québec (PMLQ)
Parti Communiste Révolutionnaire (PCR)
Collectif Piranha (Québec)
Union locale de Montréal (Nefac)

acetaminophe a dit…

C'est vrai que c'est ironique de dénoncer le colonialisme à grande échelle tout en allant coloniser/s'approprier un événement organisé par qqn d'autre.

un SDT des FC a dit…

Retirer le droit de cité à un régiment, je trouve pas ça correct. Premièrement, une parade militaire, c'est quelque chose de très beau, qui demande beaucoup d'organisation et de préparations. C'est une fierté que de participer à une telle parade et quand on ne sait pas ce que c'est, c'est sûr qu'on ne peut pas comprendre... Pour ce qui est de la guerre en afghanistan... Le métier du soldat c'est de faire la guerre. Si il ne fait pas la guerre en afghanistan, alors il la fera ailleurs. Pour le recrutement, je vois pas en quoi ça vous regarde. L'armée a besoin de monde, elle fait des annonces, comme n'importe quel autre employeur. Si ça vous intéresse pas ou si sa vous dérange, ben ignorez-le. Ça me fait penser aux anti-armes à feux qui veulent enlever tous leurs droits aux tireurs honnêtes... LAISSEZ DONC LE MONDE VIVRE!!!

MEDL a dit…

NON MAIS C'EST UNE BLAGUE LÀ!?!?!????!!!

un sdt des fc a dit…

Pendant que j'y suis... Une parade, je vois pas en quoi ça dit: "Soyez POUR la guerre en afghanistan" et appart de ça, quand il y a eu la crise du verglas, en 97, le monde étaient ben contents de voir arriver les "gars de l'armée"... Je vais peut-être en éclairer certains ici... Je vais vous expliquer une affaire bien simple: ON NE PEUT PAS SORTIR D'UN PAYS D'UN COUP!!! Si on le fait, quel message ça donne? Premièrement, ça dit aux talibans, "C'est bon vous avez gagné, c'est bien ce que vous faites on vous laisse tranquille." Et est-ce que je doit vraiment rappeler que les talibant font des choses horribles, entre autres aux femmes qui ont à peine le droit de parler... en plus, ça signifie que tout ce qu'on a fait avant s'est révélé innutile. On se retire d'un coup et tout redevient comme avant... Toutes ces vies sacrifiées sont maintenant entièrement gaspillées... Si vous avec pris la peine de lire jusqu'ici et bien je vous remercie, c'est déja un bon geste. Ça prouve que vous n'êtes pas borné...

Nicolas a dit…

Une parade militaire c'est peut-être «très beau» (ça dépend des goûts) mais c'est surtout une opération de relation publique (i.e. de la propagande). L'armée qui défile dans les rues, moi ça me donne froid dans le dos. Surtout que «notre» armée est actuellement en guerre. J'ai pas envie de dire, oh regarde le bel uniforme.

Comme un SDT des FC (j'imagine que ça veut dire "un soldat de terre des Forces canadiennes") l'a dit, le métier du soldat est de faire la guerre. Et c'est justement pour ça qu'on est contre l'institution militaire! Pas contre les soldats individuellement, en tant que personne, mais contre l'institution qu'ils servent.

Avec une institution comme l'armée, on ne peut pas adopter la ligne du "vivre et laisser vivre" (d'ailleurs, c'est plutôt ironique sous la plûme d'un soldat!). Il se trouve qu'en tant que citoyen canadien payant des impôts, je suis techniquement le boss de l'armée. Et elle fait des trucs en mon nom (comme occuper un pays étranger). Ça me concerne! Ça nous concerne tous...

La crise du verglas et l'occupation de l'Afghanistan, c'est deux choses. D'ailleurs, ça pose le problème de la doctrine des Forces armées. Avant c'était des peaces keepers formés aux actions humanitaires. Là c'est rendu une force opérationnelle qui se mêle de combats. Il y a eu un shift, un changement de doctrine et ça on n'en a jamais parlé. Personnellement, je ne suis pas compte l'existence d'une force civile (verglas). C'est contre les forces armées que j'en ai et surtout contre la guerre.

Finalement, je ne veux pas prédire l'avenir, je n'ai pas de boule de crystal, mais je pense qu'on va finir par sortir d'un coup sec, de gré ou de force. L'Afghanistan ressemble de plus en plus à un bourbier et j'ai comme l'impression qu'on n'est pas en train de gagner. Ça se pourrait bien que ça finisse par être «notre Vietnam».

un sdt des fc a dit…

eh bien c'est peut-être pas le bon message que tu y interprète (la parade) je vois beaucoup plus ça comme un "C'est les 400 ans de québec, et pour fêter ça, le R22eR (Royal 22e Régiment), le régiment de la ville de Québec, va faire une parade dans les rues. C'est beaucoup plus un attrait touristique qu'un "regardez comme on est forts on fait la guerre". Je crois que vous mélangez faisons la fête et montrons que nous sommes forts. Lors de la parade, le soldat porte le CF (habit de parade) et non son habit de combat. Ce qui ne lui donne pas vraiment l'air d'un soldat. Pourquoi fait-on des parades militaires? Pour célébrer, pour commémorer. Je ne dis pas qu'il n'y a pas de deuxième vocation (lire augmenter l'appui du public) mais le but premier de la parade est de célébrer. Pour la guerre, il y en aura toujours. Qu'elle nous concerne ou non, on aura toujours un choix à faire. Fermer les yeux ou agir. Retirer les troupes règlerais peut-être nos problèmes, mais laisserait les personnes là-bas avec les leurs. J'invite fortement chacun de vous à feuilleter le Rapport du Comité permanent de la Défense Nationale. Si la guerre vous préoccupe tellement, lisez ça...
http://cmte.parl.gc.ca/Content/HOC/committee/391/nddn/reports/rp3034719/nddnrp01/nddnrp01-f.pdf
je vais vous en citer quelque bouts:
L’énoncé de mission de l’ECS est le suivant :
Mener des opérations crédibles et justifiées de développement des capacités à l’appui direct de la
haute direction du gouvernement de la République islamique d’Afghanistan caractérisées par la
cohérence stratégique et propres à produire une saine gouvernance et à assurer la paix et la
sécurité à l’appui du Pacte pour l’Afghanistan13

Une mission méconnue du grand public
Durant son étude, et en particulier après sa visite en Afghanistan, le Comité a été
frappé de constater combien on connaissait mal la mission du Canada. Malgré la manne
d’informations que contiennent les sites du gouvernement du Canada et les discours des
ministres concernés, les Canadiens ordinaires et de nombreux parlementaires n’ont
encore qu’une idée bien superficielle des détails de la mission et de ses résultats. Les
médias en rendent compte d’une manière incomplète, se concentrant essentiellement sur
les opérations de combat et le rapatriement des corps des soldats tués. Les Canadiens ne
sont pas au courant des activités des experts en planification stratégique des Forces
canadiennes qui appuient les hauts fonctionnaires afghans de Kaboul. Les agents de la
GRC membres de l’Équipe provinciale de reconstruction dirigée par le Canada et qui
contribuent à l’instruction de la Police nationale afghane font rarement la une. Le volet de
coopération civilo-militaire (COCIM) de l’effort de reconstruction n’a jamais été totalement
expliqué aux Canadiens.

À nos yeux, la mission militaire n’est pas aussi déséquilibrée que certains le
prétendent. L’équilibre se mesure beaucoup mieux en fonction des résultats. Si l’on se fie
aux travaux de l’Équipe provinciale de reconstruction de Kandahar pilotée par le Canada et
de l’équipe consultative stratégique-Afghanistan déployée au sein des ministères du
gouvernement afghan à Kaboul, la mission militaire a toujours eu un degré d’équilibre qui
échappe à la plupart des Canadiens.

Parmi les conclusions que le Comité tire de son étude, la plus importante est sans
doute que les Forces canadiennes accomplissent en Afghanistan une noble mission d’une
grande complexité. C’est une mission extrêmement difficile qui ne se prête pas à des
solutions miracles. Force est de constater aussi que, en dehors de ceux qui y ont un intérêt
direct, les Canadiens en général sont très mal renseignés sur cette mission, si bien qu’ils
en saisissent mal les enjeux et n’ont pas une bonne idée du rôle des Forces canadiennes


Notre propre impatience
Le Comité ne sait pas trop comment aborder cette question, qui elle aussi peut-être
déborde son mandat, mais il nous a semblé que, dans le débat sur la mission du Canada
en Afghanistan, et en particulier sur le volet militaire de cette mission, on sent une certaine
impatience d’en finir. Cela tient peut-être à une tendance à voir le problème avec des yeux
d’Occidentaux et, en toute honnêteté, à le considérer comme nous distrayant de nos
véritables priorités. Les Afghans n’ont pas le luxe d’analyser la situation difficile dans
laquelle ils se trouvent avec autant de détachement.
L’historien remarquera peut-être que, depuis la Seconde Guerre mondiale,
l’Occident tolère assez mal les conflits qui perdurent. Loin de la réalité des champs de
bataille, l’opinion publique peut tourner casaque du jour au lendemain et forcer les
gouvernements à rapatrier leurs soldats simplement parce que la population en a assez32.
Cela peut paraître peu charitable à certains égards, surtout quand on n’essaie même pas
d’imaginer ce qui arrivera à ceux que nous tentons d’aider si nous plions bagage.

Anonyme a dit…

Salut,

en fait notre flyer dénonce explicitement 400 de militarisme ET de colonialisme.

Bloquez l'Empire, depuis plusieurs années, focalise sur les liens qui existent entre les divers systèmes d'oppression globaux: le colonialisme et son corollaire, l'impérialisme, le système d'exploitation capitaliste et le trait d'union que constitue le complexe militaro-industriel occidental et la pléthore de profiteurs de guerres qui font leurs choux gras, ici comme ailleurs, de la misère engendrée par les conflits armés.

Pour nous, il n'y a pas un système d'oppression plus important que les autres. Le 400e de Québec est une expression hallucinante du processus par lequel tous ces systèmes se renforcent mutuellement: l'élite politique (la classe dirigeante, paternaliste et patriarcale) organise un gros party capitaliste - et catholique(!)- pour célébrer les 400 ans de la colonie française en Amérique du Nord, et en profite pour donner les clés de la ville au Royal 22e Régiment des Force canadiennes, perpétuant ainsi une vieille tradition militaire de l'empire colonial britannique. Le tout dans un contexte d'invasion néocolonialiste de l'Afghanistan et d'occupation d'Haïti sous prétexte de maintien de la paix.

Comme convergence des systèmes d'oppression, on peux difficilement trouver mieux.

Nous avons choisi, dans ce contexte, de mettre l'accent sur le caractère colonial de cette mascarade parce que nous considérons que c'est un enjeu fondamental et pas seulement une note en bas de page. Au Québec, la gauche s'accroche encore à cette notion que le peuple québécois est un peuple colonisé, mais persiste à ignorer la réalité du terrible génocide qui a marqué l'expansion euro-américaine ici même. Oui les Québécois sont des colons, des agents de cette expansion génocidaire. Avant de parler du droit des Québécois à disposer de leur destinée, nous soutenons qu'il faut reconnaître la réalité du génocide autochtone et soutenir les luttes pour l'autodétermination des peuples qui occupaient ce territoire avant que les Français n'y mettent le pied. L'histoire officielle du Québec et du Canada est encore aujourd'hui un tissu de platitudes raciste. Il faut remettre les pendules à l'heure.

Sauf tout le respect que je voue à Phébus, dans ce cas-ci il s'exprime davantage avec son sphincter qu'avec son intellect, que nous savons plus affûté que cela habituellement. S'il avait fait ne serait-ce que minimalement partie des efforts d'organisation pour cette convergence, il saurait que Bloquez l'empire soutien à 100% Guerre à la guerre, et ce depuis le début. Il saurait aussi que le 31 mai dernier, lors d'une coordination générale anti-guerre (en vue du 3 juillet) qui a eu lieu à Québec, les quatre membres de Bloquez l'Empire, ainsi que la camarade de Tadamon! qui se sont déplacé-e-s pour l'occasion ont explicitement et fortement fait valoir la nécessité de souligner l'aspect anticolonial de cette manifestation, et a annoncé sans détour que nous organiserions un contingent anti-colonial dans le cadre de cette convergence anti-guerre. Si je ne m'abuse, nous avons même mentionné que nous allions reprendre le thème mis de l'avant par Gàlag (soit "400 de militarisme: pas de quoi célébrer!") et lui donner une spin anti-colonialiste, ce que nous avons fait dans les jours qui ont suivi.

Personne, à cette occasion n'a émis de critique à cet égard. Au contraire, les camarades de Guerre à la guerre et la plupart des autres groupes présents à cette occasion ont plutôt manifesté leur soutien à cette initiative.

Nous avons commencé nos efforts de mobilisation pratiquement tout de suite après cette rencontre et avons émis un communiqué, qui a été repris par le Soleil (qui a fâcheusement mis l'accent sur la personnalité de Jaggi, mais néanmoins repris l'essentiel de nos arguments).

Je trouve désolant que des "camarades" se sentent poussés, par je ne sais quelle force, à crier au scandale et à semer la bisbille dans un contexte d'organisation déjà marqué par la précarité et la marginalisation. D'autant plus que ces mêmes camarades brillent par leur absence dans lesdits efforts de mobilisation.

Nous travaillons AVEC Guerre à la guerre, pas contre eux/elles ni en parallèle d'eux/elles. Nous ne nous dissocions pas des démarches de nos allié-e-s de Québec, au contraire nous les soutenons et déférons systématiquement à eux pour ce qui est de l'organisation, du messaging et du leadership de la convergence du 3 juillet.

Tout ce que nous faisons c'est d'organiser un contingent explicitement anticolonial, qui dénonce aussi bien le racisme institutionnel de l'État québécois que celui de l'État canadien. Nous soutenons d'abord et avant tout les luttes pour l'autodétermination des peuples, que ce soit en Afghanistan et en Haïti qu'ici même au Canada. Nous dénonçons les politiques génocidaires mises en place par les société coloniales qui prétendent agir en nos noms.

Qu'y a t-il de mal à ça?

J'espère vous voir à Québec jeudi prochain,
En solidarité,

Pat Cadorette
Bloquez l'Empire!

Nicolas a dit…

Vous pouvez l'enrober comme vous voulez, reste que vous mobilisez pour la manif de Guerre à la guerre avec votre propre matériel et selon vos propres slogans. C'est peut-être négocié, je ne le sais mais je trouve ça quand même douteux. Surtout que votre propagande est dominante sur internet et reprise partout. Elle s'impose donc comme LE message.

Non, je n'organise pas la manif du 3 juillet et non je n'ai pas participé à la réunion de la fin-mai. C'est au-dessus de mes forces, désolé. Je commente à titre d'observateur et de militant de Québec. Militant qui a appuyé un appel précis, qui colle des affiches qui reprennent cet appel précis et qui se rend compte que finalement d'autres militants mobilisent pour la même manif avec un autre appel et d'autres affiches. Moi, personnellement dans mon petit fort intérieur à moi et sans en avoir parlé à personne, ça me fait chier. Et je le dit. That's it.

(j'y reviendrai pour la suite, mon temps libre est écoulé... Vive le Camp des 4 Sans ;-)

Blogue de combat!

Anonyme a dit…

moi j'aime pas les gais (et c'est mon droit, ils ont le droit de faire ce qu'ils veulent et ça les regarde mais en ce qui me concerne je ne les aime pas.) est-ce que je vais me pointer à leur parade de la fierté gaie en gueulant que c'est mal ce qu'ils font et que 2 gars, c'est pas fait pour aller ensemble? Non. Je respecte leur choix et je les laisse faire ce qu'ils veulent. Et je vois pas pourquoi on retirerais le droit de cité au Royal 22e Régiment. À cause qu'une minorité de personnes trouve ça déplaisant. Eh bien si ça ne vous plaît pas, la moindre des choses serait de respecter la majorité de personnes qui apprécient la chose et de les laisser apprécier la parade sans être dérangés. J'ai vu une vidéo de la manifestation du 22 juin. Je trouve ça très insultant... Vous clamez haut et fort que ce n'est pas au soldat que vous voulez vous en prendre. Eh bien c'est précisément ce que vous faites. En plus, ces gars là reviennent de la guerre, pensez y bien, la guerre. Je crois que la moindre des choses serait de démontrer un peu de respect en n'allant pas les insulter pendant qu'ils paradent. Si vous voulez vraiment vous soulever contre le régime, c'est au parlement qu'il faut aller manifester. Arrêtez de vous en prendre aux soldats, ils n'y sont pour rien.

Nicolas a dit…

Hum... Où tu as pris ça que la majorité de la population appréciait le fait de voir l'armée défiler dans les rues. Je trouve ça très douteux. Et ton parallèle avec la gay pride est déplacé. Fait attention, on ne tolèrera pas les discours haineux (et ton truc c'est borderline).

Anonyme a dit…

Quand je lis les commentaires des soldats eux mêmes, que je vois leurs "arguments", je constate à quel point le brain-wash est efficace et je trouve ça triste. Et je me dis qu'on devrait faire de la propagande envers eux. Je sais pas trop de quelle manière on pourrait s'y prendre mais puisque ce sont eux qui tiennent les mitraillettes, on aurait intérêt à les convaincre, eux, encore plus que la population qui, sans être assez lucide pour choisir l'autogestion, l'est au moins assez pour être en bonne partie contre la guerre.
Je ne suis pas au courant de toutes les initiatives qui ont ou non été prises dans ce sens. Y en a-t-il eu?

basta a dit…

Barvo vous fait de bo travail

Anonyme a dit…

Pour la comparaison fait ci-dessus avec la parade de fierté GLBT, puis-je mentionner...

- la communauté gai ne coûte pas des milliards en fonds publics;

- les dépenses militaires sont des fonds publics et donc nous concerne directement;

- la communauté gai n'obéit pas aux gouvernements et n'a pas entre les mains des armes puissantes destinées à tuer plusieurs personnes à la fois.

un sdt des fc a dit…

===Watch out, pètage de coche===

anyway vous aurez beau convaincre tous les soldats que vous voulez (et bonne chance, c'est notre métier et si on l'exerce, c'est qu'on l'aime) dois-je rappeler que c'est pas nous qui prenons les décisions. Et le brain-wash, je vois vraiment pas, on dirait beaucoup plus que c'est vous qui avez été brain-washé. On dirait que vous êtes parano et que vous voyez partout des tentatives de l'autorité pour nuire à la population. Franchement, je vois pas le problème du régime. Vous avez tous un toit, de la nourriture et vous êtes heureux. Eh bien le système fonctionne parfaitement. Vous parlez de l'Afghanistan comme si vous saviez parfaitement ce qui se passait là-bas. Y êtes-vous allé? Quelles sont vos sources pour dire ce qui se passe là-bas? Les médias? Laissez-moi rire, les médias, c'est loin d'être une source fiable. Les médias ne font que rapporter le nombre de morts et montrer les cerceuils qui sortent des avions. Ils sont loin de montrer ce qui se passe vraiment sur le terrair. Arrêtez de dire que ça pourrait être mieux ici, bien entendu, ça pourrait toujours être mieux mais on est déja bien alors arrêtez de vous appitoyer sur votre sort et commencez à pensez aux autres. Peut-être que lorsqu'on sortira d'Afghanistan, tout redeviendra comme avant, ou non. L'important, c'est que pour l'instant, on est là, et on fait la différence. Et cette histoire d'autogestion et d'anarchisme, je vois vraiment pas comment ça pourrait fonctionner... Si tout le monde était bien intentionné, ça pourrait bien marcher mais on sait tous que ce n'est pas le cas...
Bien entendu je ne pourrais pas vous convaincre, je suis sur un blog d'anarchistes... En ce qui me concerne, j'ai mes convictions et vous avez les vôtres. Respectez les miennes et je respecterai les vôtres (franchement, me faire traiter de brain-washé, pas envie de dire que je suis un imbécile tant qu'à y être?)

===Fin du pètage de coche===

P.S. Les FC n'ont pas d'armes de destruction massive, nucléaire, biologique ou chimique. C'est contre la Convention de Genève. Et nos "armes puissantes destinées à tuer plusieurs personnes à la fois" ne sont pas utilisées contre la population, mais bien contre les talibans, vous savez, ceux qui font des attaques à la bombe tuant des dizaines de civils innocents, maltraitent les femmes, et ceux qui protègent les terroristes qui ont tué des milliers de personnes le 11 septembre 2001...

Nicolas a dit…

Oui, il y a eu des initiatives diverses en direction des soldats. J'en nommerai deux: l'an dernier, 4 Coalitions anti-militaristes ont écris à l'ensemble du contingent de Val-Cartier; sinon, il y a les cathos de gauche qui font de la pastorale sociale unissant des militaires et des civils (dans une optique de compréhension mutuelle). Autrement, c'est sur que le travail en direction de la population en général touche également les militaires (qui, lorsqu'ils ne sont pas en mission, sont quand même dans la région de Québec et consultent les médias et sortent en ville comme tout le monde).

Evy a dit…

Quelques sources à propos de ce qui se passe en Afghanistan:

http://www.rawa.org/index.php
http://hrw.org/wr2k6/pdf/afghanistan.pdf
http://rocg.ca/Articles/Canada_guerre_Afghanistan_dec_2006.pdf
http://www.acp-cpa.ca/en/TenTruthsAfghanistan.pdf

Anonyme a dit…

Réponse au soldat qui "pète sa coche" : 1) L'autogestion est-elle possible ou non? La question n'est pas là. L'autogestion est NÉCÉSSAIRE à la dignité des peuples. Quand on donne notre pouvoir on s'infantilise. L'immaturité des citoyens en général, des soldats en particulier, vient justement du fait que, comme le dit notre petit soldat : "c'est pas nous qui prenons les décisions". Personellement je pense qu'une fois le pouvoir citoyen récupéré, la maturité viendra avec, et l'autogestion deviendra de plus en plus possible (c'est une dialectique: avec l'autogestion vient la maturité qui rend encore plus possible l'autogestion qui amène encore plus de maturité etc). De toute façon, l'anarchisme peut surgir spontanément en certains endroits sans pour autant que les gens qui y participent sachent que le fait de "s'organiser entre nous" c'est l'anarchisme...
Les conditions de vie qu'on a dans les pays riches (c'est à dire les pays voleurs) tiennent au fait que pour que l'économie capitaliste mondiale fonctionne, il faut qu'il y ait des consommateurs qui achètent ce que les esclaves produisent dans les pays pauvres (c'est à dire ceux qu'on vole).
Pour ce qui est du brain wash, pense-tu vraiment que le fait de voter aux 4ans et de payer des impots c'est la démocratie? Pense-tu vraiment que dans un monde de fric, où les riches sont tout ce qui fait pression sur les politiciens, que les riches n'ont pas tout le pouvoir? Et que ces riches, étant les propriétaires des médias, n'ont jamais eu l'idée de décider de ce qui se dit et de ce qui ne se dit pas? Sans compter qu'il peuvent se payer tous les psy ou autres expert de la manipulation qu'ils veulent pour fabriquer le consentement des masses.
Tiens, ça serait bien que tu regarde le film de Noam Chomsky "manufacturing consent". Entre bien autres choses...

Alex Fatta