jeudi 6 août 2009

Mohammad Khatib sous arrêts



Lundi dernier, tôt le matin, des soldats israéliens, le visage peint et portant des masques, ont envahi le village de Bil’in.

Les soldats ont perquisitionné plusieurs maisons et ont arrêté deux enfants palestiniens et cinq adultes, dont Mohammad Khatib du Comité populaire contre le mur et les colonies de Bil’in.

En juin 2009, Mohammad Khatib a fait une tournée pan-canadienne pour parler du procès historique de Bil’in contre deux compagnies québecoises Green Park International et Green Mount International, toutes deux impliquées dans la construction de colonies israéliennes illégales sur les terres du village palestinien de Bil’in.
Mohammed Khatib

Le militant palestinien Mohammad Khatib a aussi parlé dans plusieurs importants médias canadiens et s’est exprimé publiquement dans onze villes canadiennes, avec Emily Schaeffer, une avocate israélienne qui représente le village de Bil’in, s’adressant ainsi à des centaines de personnes à travers le Canada.

Présentement, Mohammad Khatib est détenu par les autorités israéliennes, malgré le fait qu’aucune accusation n’ait été déposée contre lui ou les autres Palestiniens, adultes et enfants, arrêtés avec lui.

“Mohmmad Khatib et Adib Abu Rahme avec d’autres dirigeants de la lutte populaire palestinienne ont été visés car ils sont en train de mobiliser les Palestiniens pour une résistance non violente,” souligne Abdullah Abu Rahme coordinateur du comité populaire de Bil’in, “le fait que le mur d’apartheid et les colonies construits sur des territoires palestiniens sont illégaux selon le droit international, même dans le cas de notre village la Cour israélienne qui n’est pas impartial a déclaré que la démarche est illégale, mais encore Israel est en train de nous poursuivre en tant que criminels parce qu’on lutte non-violemment pour notre liberté.”


On se souvient que Mohammad Khatib était passé à Québec pour une conférence le 17 juin 2009. Plusieurs photos sont disponible ici.

Source: Tadamon via CKUT