samedi 17 juillet 2010

Marcher en solidarité

C'est sous un soleil éclatant que la manifestation en solidarité avec les arrêtéEs du G20 a eu lieu aujourd'hui. Une large mobilisation englobant des gens du NPD, des rouges et des anarchistes a ainsi exprimé son rejet de la cruauté et de l'arbitraire policier.

Une centaine de personnes environ se sont rassemblées sur le parvis de l'église Saint-Jean-Baptiste et ont défilées jusque dans Saint-Roch. La présence policière, bien que discrète, était massive avec voitures banalisées peuplées de gradés et de vidéastes, motards, cyclistes et même un bus complet bourré de flics nous suivant à distance.

==> Notre photo-reportage

Pensez-y. Ça fait trois semaines que le G20 est passé. Malgré tout, le feu de la colère est toujours présent. Les blessures sont vives pour ceux qui ont subi les menaces, l'intimidation, la violence.

Parmi les centaines d'abus, celui de trois femmes est particulièrement révélateur.

- Amy Miller, journaliste indépendante: « Des agents m'ont dit, à plusieurs reprises, que je serais violé, violé collectivement, et que je n'aurais plus jamais envie de jouer à la journaliste, car je serais violé à répétition en prison ».

- Lacy MacAuley, reportrice engagée: Trois agents en civil l'ont maltraitée en lançant des propos sexistes injurieux.

- Tammy M., une Torontoise : Elle a subit une arrestation brutale où, maintenue de force par des agents antiémeutes, un d'eux a « fouillé » ses seins et son sexe.

Tous les détails sur le CMAQ.



On rappelle que les revendications sont:
- la libération immédiate de l'ensemble des prisonniers et prisonnières arrêtés et l'abandon de toutes les charges à leurs égards.

- la destruction des fichiers et informations ramassés sur les milliers de manifestantEs;

- et une enquête publique indépendante pour faire la lumière sur le travail policier et les conditions de détentions.

12 commentaires:

Anonyme a dit…

Ça doit pas être intéressant de se faire filmer par la police comme vous l'êtes.

Sans compter que des gens vont refuser de participer à votre manif. Ils n'ont rien à se reprocher, mais ils n,aiment pas ça se faire filmer comme ça.

Anonyme a dit…

Toutes les manifs sont filmées. TOUTES! Si on veut manifester, c'est le minimum de risque à prendre.
D'ou tu sors toé??

Anonyme a dit…

D'où je sors? Des neurones du gros bon sens!

C'est 1 de se faire filmer quand tu es 5000 et c'est 2 de se faire filmer quand tu es 50.

C'est 1 de se faire filmer dans une manif pour la protection de l'ail-des-bois et c'est 2 de se retrouver dans une manif d'anars farcie de casseurs potentiels.

Anonyme a dit…

Tiens, on vient de trouver ton surnom, puisque tu veux pas signer tes messages : Neurone!
Donc, les anarchistes devraient pas faire de manifs? C'est ça que t'es entrain de nous dire, Neurone?

Alex

iMic (Michaël Lessard) a dit…

@Neurone

Il y avait environ 150 personnes (facilement) et c'était des gens de plusieurs mouvements sociaux et partis politiques (NPD, QS).

Je suis militant pour les droits humains et, comme 99% des gens, je n'ai strictement rien cassé et j'en ai pas envie en soi.

Notre objectif libertaire commun est une société plus libre et plus juste. Je trouve triste ta vision des choses, mais au moins tu prends le temps d'en parler. :P

Ciao

Anonyme a dit…

J'aime bien ce surnom de "Neurone".

Le dernier que j'ai eu était "Commandant" et il m'avait affectueusement été donné par mon staff nigérien. Et c'était sympa, même très sympa, et tout le monde se marrait avec ça, moi le premier... On se marrait dans un pays qui a vécu et vit sous un régime militaire et qui a connu et connaît la famine. Il y a une leçon à tirer de cela...

Anonyme a dit…

Hmmpppfffrrha! ha! ha!

Alex

Anonyme a dit…

Toutes les manifs sont peut-être filmées mais l'usage que la police fait des données est assez révoltant. Je me demandais si Neurone existe vraiment ou si c'est quelqu'un de fictif qui sert à "créer le débat". D'autre part, si c'est quelqu'un de "réel", quel est ton intérêt à écrire ça ici? Bien sûr comme tout le monde tu peux exprimer ton avis mais je me demandais pourquoi tu traînais sur les sites contre lesquels tu es?
En revanche, je pense qu'on a le droit de ne pas signer, ça aussi ça fait partie de la liberté. Beaucoup d'auteurs utilisent même des pseudonymes.

Autre anonyme (pas neurone, au singulier)

Anonyme a dit…

J'ai rien contre les anars. Au contraire! J'aime le fait que les gens s'engagent dans quelque chose, mais je trouve leur action puérile -- dans un sens d'assez infantile et élémentaire. Puis, leur lecture de la réalité est myopique.

J'aime bien ce genre de site, cela depuis le Somment des Amériques et le forum animé que les médias alternatifs avait alors. Cela dit, je vais pas m'éterniser ici, faut donc pas vous inquiéter...

iMic (Michaël Lessard) a dit…

J'suis pas inquiet perso et j'aime bien discuter avec les gens politisés qui pensent autrement.

Au fait, le média alternatif en question, né en 2001, est toujours vivant et actif www.cmaq.net

Anonyme a dit…

Je suis allé voir. C'est pas convivial, faut s'inscrire en partant...

Puis, j'ai aimé le CMAQ d'avant et pendant le Sommet des Amériques. A vrai dire, j'ai surtout aimé son forum; c'était pas mal animé. Puis, on l'a supprimé. Je crois que c'est parce que les gens préféraient de beaucoup le forum aux articles qui étaient publiés et certains ont dû en prendre ombrage...

Nicolas a dit…

À la décharge fu collectif actuel du CMAQ, il fat savoir qu'à l'époque du Sommet, le site était la propriété privée d'une ONG qui refusait la plateforme publique du réerai indymedia pour des raisons politiques et financière (subventions). Depuis, le site est devenu indépendant (d'où la perte du forum qui n'est pas inclus d'office dans la plateforme indymedia).