vendredi 2 juillet 2010

[G20] Plus de 1000 personnes dénoncent la répression à Montréal


Plus d'un millier de personnes ont dénoncé hier la répression politique sauvage qui s'est abattue sur les manifestations anti-G20 la fin de semaine dernière à Toronto. Appelée par la Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC-2010) la manifestation a reçu l'appui de pas mal tous les groupes de gauche et d'extrême-gauche et même, chose rare, de plusieurs mouvements sociaux officiels (comme la Fédération des femmes et la CSN). Les manifestant-e-s, encore très remontés parce qui s'est passé à Toronto, ont chassé de la marche une vingtaine de policiers undercovers. La marche, qui serpentait dans les rues de Montréal, s'est terminée à un coin de rue de l'édifice de la Fraternité des policiers de Montréal. La CLAC-2010 revendique la libération de toutes les personnes encore incarcérée.

Des manifestations similaires ont eu lieu dans plusieurs villes canadiennes. D'autres devraient suivre la semaine prochaine dont, probablement, à Québec.

La photo est une courtoisie de Julie Leblanc, la vidéo est reprise du site des médias indépendants de Toronto.

12 commentaires:

Francois a dit…

C'est tu moi ou Toronto Media Co-op fait une criss de belle job?

anarchopragmatisme a dit…

En effet, même si je ne suis pas d'accord avec cette stratégie, la photo et ce billet constituent une excellente remise en perspective.

Anonyme a dit…

La police voulait justifier son milliard flambé pour rien.

tk elle a pu en ficher une bonne gang...

Mais à part manifester, êtes-vous capable de faire kékechose d'autres?

Parce que là, mes poussins, on commence à avoir une indigestion de manifs...

Collectif anarchiste La Nuit (UCL-Québec) a dit…

Outre manifester, il nous arrive aussi de manger, de dormir, de travailler, de faire l'amour, etc....

Question rhétorique oiseuse... De toute façon, ce qu'on fait ne t'intéresse pas. Mais, juste pour la forme: N'es-tu pas en train de lire un blogue? On a aussi une émission de radio en saison régulière. Ce soir il y avait un BBQ bénéfice pour la librairie sociale autogérée de Québec. C'est le genre de chose qu'on fait. Si tu veux en savoir plus, t'as qu'à lire plus attentivement le blogue. Tu y découvrira les 1000 et 1 facette de l'implication des anars. Si c'est trop compliqué pour toi, tu peux aussi te contenter de regarder l'émission de télé qui nous était consacré («les anarchistes», y'a un lien à droite de la page principale du blogue, à peu près au milieu de la page, en haut du bloc blanc).

Anonyme a dit…

Je dois reconnaître que c'est fort bien répondu...

Anonyme a dit…

Bon,du progrès...
scuzez pour la patience!
Alex

Anonyme a dit…

Je viens de lire des témoignages de ces arrestations massives et de ces conditions de détention abjectes, considérant leur caractère hautement arbitraire.

Minimalement, il faudrait une commission majeure d'enquête et on dirait que vos "camarades" de Toronto n'ont pas l,air de vouloir pousser les choses très loin.

Anonyme a dit…

""vos "camarades" de Toronto n'ont pas l,air de vouloir pousser les choses très loin.""

Dans quel sens? Qu'est ce que tu veux dire?
Alex

Anonyme a dit…

Ce coup si vous, vous êtes fait baiser, Harper a des couilles et des dents, ça change de nos ventres mous du gouvernement provincial. Pour ma part, les autorités en n’ont pas assez fait, pour des anarchistes vous êtes braillards. Non mais c’est pas ce que vous chercher une bonne guerre civile ? …..

Anonyme a dit…

Ce coup si vous, vous êtes fait baiser, Harper a des couilles et des dents, ça change de nos ventres mous du gouvernement provincial. Pour ma part, les autorités en n’ont pas assez fait, pour des anarchistes vous êtes braillards. Non mais c’est pas ce que vous chercher une bonne guerre civile ? …..

Anonyme a dit…

Est-ce que c'est le même anonyme qui a écrit ce dernier message??

La question se pose en effet si on doit ou pas passer par les institutions pour se défendre. Soit on se dit que tous les moyens sont bons et qu'on utilise les armes de l'adversaire, soit on reste intègres mais inférieurs en force.
Pour ma part, je pense que la police utilise autant les armes légales que illégales. Je vois pas comment on pourrait se passer de faire pareil.

Alex

BlackBloc a dit…

Si une enquête indépendante a lieu il serait probablement mal avisé de ne pas participer. Ca nous couterait très peu de le faire même si on ne croit pas que ca va mener a quelque chose. Mais d'un autre côté une défense légale ca prend pas mal d'efforts qui seraient mieux consacrés à des causes plus concrètes et ayant un effect démontré, alors je ne crois pas que les militants anarchistes eux-mêmes devraient organiser une telle enquête.

Il y a des organisations de droits civils. C'est leur mandat de pousser pour ce genre de commission d'enquête, et elles le feront de toute manière, même si les anarchistes sont contre la participation à l'appareil légal. Je crois donc qu'il est probable que l'on puisse utiliser cet outil sans investir trop d'énergie de nos propres militants, alors j'abonde dans le sens d'Alex et je crois qu'il vaut mieux utiliser tous les moyens disponibles.