jeudi 23 octobre 2008

Crime organisé: un 'reality check'

Les évènements des derniers jours devraient constituer un 'reality check' pour les xénophobes de tout poil. En effet, nous avons été témoins, par médias interposés, d'une saisie de 1200 kg d'explosif et d'un attentat spectaculaire. Alors qu'hier encore c'était le phénomène hip-hop dans les bars de Grande-Allée qui noircissait les pages des tabloïds, voilà que le spectre d'une nouvelle guerre de motards revient nous hanter. Alors, messieurs les racistes, qu'avez vous à dire sur ces criminels bien de chez-nous? C'est drôle, on ne vous entends pas beaucoup pérorer ces jours-ci. Un peu comme si «la racaille» ne vous intéressait que lorsqu'elle sert votre agenda raciste...

16 commentaires:

Farruco a dit…

c'est que les éminentEs journalistes soit disant spécialistes font dans leurs frocs lorsque vient le temps de parler des motards.

les gangs de rue n'ont pas l'habitude de tirer sur ces bouffonEs qui nous polluent les journaux/ondes quotidiennement.

et, oui, finalement, ça se dénonce moins facilement pour unE réactionnaire un HA parce que c'est un BLANC.

jeffqc a dit…

vous êtes encore une fois a coté de la track.. le crime organiser est beaucoup moins épeurant pour mr et mme tout le monde que le crime désorganiser et tyrannique de certain gang de rue..

il y bien eu l'horrible guerre du début des années 90. mais habituellement les motards sont pas mal moins violence gratuit que les gang de rue et de plus les motard n'attaque pas les jeunes filles dans les cours d'école afin de les amener vers la prostitution!
oui il y a certain motards, run around ou striker qui sont débile et violent mais ce n'est pas la majorité !

Anonyme a dit…

JefKKK - ''les motard n'attaque pas les jeunes filles''

Qui run les bars de danseuses ?

Les danseuses sont toutes majeures et vaccinées ?

''les motards sont pas mal moins violence gratuit que les gang de rue''

Combien de victimes innocentes dans la dernière guerre des motards ? 8? 10? 12 ?

T'as pas un publi sac à aller lire pour t'éduquer chose ?

Anonyme a dit…

Jeff, avec cette déclaration qui fait, comme toujours, honneur à ton intelligence tu te mérites un blouson comme celui du gars sur la photo... Mongol

BlackBloc a dit…

Générateur de commentaire de jeffqc:

"C'est pas vrai que (sujet du billet) est un stéréotype sans fondement parce que (stéréotype sans fondement)"

Tiens. Maintenant t'as plus besoin de poster, on est couvert pour le futur.

Daniel Arseneault a dit…

@Jeffqc: Vous n'avez pas tort de dire que les gens ordinaires ont moins peur des motards que les gangs de rue, mais vous vous trompez si vous croyez que ces motards font moins de tort à la société. Je dirais que c'est le contraire. Le crime organisé bien plus capable de défier la loi et de se soustraire aux conséquences que les gangs de rue. En tant que société, nous n'avons pas beaucoup de moyens pour lutter contre le crime organisé.

anarchopragmatisme a dit…

Le principal problème ici est la violence générée par la guerre aux drogues.

jeffqc a dit…

le problème avec les anonyme c'est que vous pouvez dire n'importe quoi d'une façon arrogante
ahh ces keyboard warrior..

m'éduquer sur le phénomène des gang de rue et du crime organiser..
j'ai travaillé plusieurs années dans le milieu des bars de danseuses à Montréal et même à Québec! ce que que je peux vous dire c'est que depuis l'opération printemps 2001 la violence et l'insécurité dans les bars n'a fait que augmenté!

pourquoi?
la raison est assez simple : aussi paradoxale que cela puisse paraitre la majorité des motards sont dans le décors depuis des dizaines d'années certain d'entre nous les ont même vue grandir à l'école ou nous les avons côtoyé dans différents club de la province il ne sont pas en surnombre (les rapper gangsta se multiplie comme des souris et font nimporte quoi nimporte comment pour avoir une certaine notoriété ) et généralement facilement identifiable. les propriétaire (les motard ne sont pratiquement jamais propriétaire de club ou que très rarement mais ils vont assuré une présence pour et une certaine sécurité pour que les autre gang n'entre pas dans l'établissement chercher le trouble) préfère de loin faire affaire avec les motard qui sont bien connue et souvent friendly que de se faire envahir par des tit gangsta wannabe qui vont foutre la merde sans rien respecter
oui la guerre des motard fut sanglante et même tout a fait dégueulasse a certain point de vue mais ce qui se prépare avec les gang de rue est encore plus grave ci l'hémorragie n'est pas colmaté au plus vite.

jeffqc a dit…

anarchopragmatisme : tu as tout a fait raison et c'est la raison que je suis pour la légalisation de tout les drogues.

Farruco a dit…

non, jeffqc, tu ne t'améliores pas du tout. les motards ont tellement de respect pour la population et les bars que je me demande pourquoi on les classe dans le crime organisé.
ah, je crois que je le sais. c'est que ces BLANCS (ce pourquoi, fondamentalement, tu sembles les défendre) sont les pires pimps et brûlent les bars qui ne paient pas la "protection". c'est arrivé à plusieurs reprises. ça c'est du respect.
de toute façon, il n'est pas dit ici que les gangs de rue sont mieux ou pire que les motards, c'est juste du pareil au même...
mais, tu sais, tu peux toujours continuer à vivre dans ton petit coin de banlieue où tout est joli et les corvettes sont bien cirées.

Anonyme a dit…

Au fond, pourquoi ce post ne dénonce pas simplement l'osti de sticker que des racistes posent dans les quartiers non-centraux de quebec. Les motards pi les gangs de rue(qui sont aussi pleins de ti-culs blancs en passant), c'est la même marde et oui, le monde peuvent s'organiser pour lutter contre. Mais, c'est clair que si c'est du racisme déguisé comme les connards de québécoisdesouche.com, je trouve ça encore plus préoccupant de s'organiser contre et de confronter les retardés qu'on peut observer en coller.

Nicolas a dit…

Oh, ça a déjà été dénoncé en temps et lieu (voir ce post). C'est juste un follow up.

Anonyme a dit…

Farucco :

La différence entre les motards et les gangs de rue est que la population s'identifie beaucoup plus aux derniers. Va dans un quartier où les gangs de rues sont présents et tu verras plein de "jeunes" qui veulent être proche des gangs ne serait-ce que par l'habillement. Les gangs de rue sont plus présents dans la rue justement que ne l'ont jamais été les motards. Je sais que c'est le genre d'évidence difficile à saisir pour quelqu'un qui n'a probablement jamais vécu ailleurs que dans les soi-disant quartiers populaires/pauvres de Québec... Ah... les bon vieux anarco-bourgeois qui s'ignorent...

Nicolas a dit…

Oh, boy, je suis désolé mais là où j'ai grandi, il y avait une forte identification aux motards. C'était une option légitime pour pas mal tous les flos.

Par ailleurs, il ne faudrait pas confondre gang de rue et hip-hop. C'est aussi con que de mélanger métaleux et motards.

Farruco a dit…

"Je sais que c'est le genre d'évidence difficile à saisir pour quelqu'un qui n'a probablement jamais vécu ailleurs que dans les soi-disant quartiers populaires/pauvres de Québec..."
-Anonyme

j'aime ça me faire dire mon passé par unE anonyme sur le web qui est certainE de mon passé. je me suis toujours dit aussi que j'avais besoin d'unE anonyme pour me dire ce que j'ai pu vivre dans les rues montréalaises dans mon adolescence et au centre ville de qc plus récemment.

j'ai aussi besoin d'unE anonyme pour me dire que c'est pas des motards qui foutent le bordel avec leurs macs et dealers dans limoilou, st-roch ou autre quartier central "bourgeois".

vraiment, je suis content d'avoir eu unE anonyme pour me remettre sur la voie.

merci, je pense bientôt aller vivre dans une belle banlieue cossue pour rejoindre ma petite bourgeoisie.

Farruco a dit…

ah! j'oubliais, m./mme anonyme. c'est pas parce que tu vois des jeunes avec le teint bazané ou palot avec des vêtements amples dans la rue que c'est une "gang de rue".

j'espère que ça va t'ôter un peu de stress.