lundi 12 avril 2010

Des films féministes à la Page Noire: une invitation d'Ainsi squattent-elles

Voici une invitation de nos camarades d'Ainsi squattent-elles qui circule actuellement (n'hésitez pas à nous envoyer vos infos et annonces quand vous en avez)...


SQUATTONS DES HISTOIRES
DES FILMS FÉMINISTES À LA PAGE NO
IRE

Mercredi 14 avril, 19h : ASE vous propose de se retrouver autour de 2 films

À l'invitation du collectif de la Page Noire, les fillles d’Ainsi-Squattent-Elles s'installeront dans la libraire sociale autogérée un soir par mois environ. L'idée : nous retrouver avec vous pour une soirée cinéma et partager des film qui ont fait vibrer notre fiibre féministe.

Au programme: des films, documentaires ou de fiction, par / pour / avec / sur des femmes, histoire de changer nos regards… Changer d'histoires, de scénarios, de manières de se raconter, de se faire sujets… dans la réalité et donc dans les représentations ! Des soirées sous forme de découvertes, de coups de cœur. De beaux prétextes pour se rencontrer aussi.


Mercredi 14 avril, 19h, La Page Noire (265, rue Dorchester, QC) Pour toutes et tous (soirée mixte) Gratuit

2 courts métrages :

- Eut-elle été criminelle, de Jean-Gabriel Periot, 2006, 10 mn. Montage à partir d’images d’archive, muet.

France, été 1944 : ce qui fût fait aux femmes accusées d’avoir entretenu des relations avec des soldats allemands durant la guerre, dans un contexte de liesse populaire…

- The abortion diaries, de Penny Lane, 2005, 36 mn. Documentaire en anglais.

12 femmes, de tout âge et d’origines sociales diverses, parlent de leur expérience contemporaine de l'avortement.

The Abortion Diaries is a documentary featuring 12 women who speak candidly about their experiences with abortion. The women are doctors, subway workers, artists, activists, military personnel, teachers and students; they are Black, Latina, Jewish and White; they are mothers or child-free; they range in age from 19 to 54. Their stories weave together with the filmmaker's diary entries to present a compelling, moving and at times surprisingly funny "dinner party" where the audience is invited to hear what women say behind closed doors about motherhood, medical technology, sex, spirituality, love, work and their own bodies.

5 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est quoi le problème?

On est en 2010! Parler des féministes aujourd,hui, c'est comme parler des boules-à-mites...

C'est complètement obsolète!!!


Mais bon, si 2-3 lesbiennes peuvent se trouver un fille là-bas. Pourquoi pas...

Anonyme a dit…

À lire des tarés sexistes comme toi, on voit bien que c'est toujours d'actualité, tu ne penses pas?

Nestor

Anonyme a dit…

Je paris que c'est le même esti d'cave aux idées de droite qui laissait des messages anaonymes sous l'article "droite confuse"...

Alex

Janie a dit…

Anyway, c'est pas très crédible un commentaire non-signé !

Janie a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.