mercredi 18 mai 2011

Piquerie supervisée: Vox populi


Voir le diaporama photo.

La position de la Société de Développement Commercial (SDC) qui s'oppose au projet de piquerie supervisée n'est guère surprenante. Les privilégiés défendent leurs intérêts de classe. Leurs craintes, germées dans l'ignorance, sont explicables.

Celles de nos imbéciles de politiciens le sont moins.

On a rarement vu une aussi grande unanimité de chaque niveau de gouvernement pour nuire au projet.

- Le gouvernement conservateur, fidèle à son idéologie médiévale, s'acharne sur l'organisme Insite, lieu d'injection supervisé à Vancouver.
- Yves Bolduc, ministre libéral de la santé, fait preuve d'une mauvaise foi accablante et prétend ne rien pouvoir faire avant que la cour suprême ne prenne position.
- Chantal Gilbert, conseillère municipale, a prise position en s'arrimant carrément sur la position des seuls opposants au projet, la Société de Développement Commercial (SDC). Pourtant, les mémoires ne sont pas toutes lues et les Conseils de quartier vont se prononcer seulement le 15 juin.

Pourquoi se casser le cul à faire une consultation publique si les politiciens savent déjà à notre place ce qui est bon pour nous et comptent bien nous l'imposer?

Pourtant, la populace veut! Aura-t-elle? Que nenni!

Vox populi: Laissons la voix à de très intéressants intervenants du débat.

Nancy Trudel
Nancy est l'une des femmes du documentaire l'Imposture de Marie-Ève Lamont. Prostituée, utilisatrice de drogues injectables, elle est engagée à fond dans l'organisme Point de repères. Elle tenait à donner son opinion sur la consultation.

 

3657-1-05-NancyTrudel-prostituee.mp3

Denis Boulanger
Propriétaire d'immeuble, M. Boulanger est très apprécié dans son quartier par la police et les vendeurs de meubles. Il est une caricature vivante d'un gros épais de bourgeois.

Quelque citations juteuses:

"Je vend de la qualité de vie"

"J'ai des locataires adorables, qui sont heureux (je les choisis)"

"(...) Une horde d'organisme socio-communautaires dans le quartier, dans la limite même trop"

"Un acharnement de l'industrie socio-communautaire dans Saint-Roch"

"faisons place aux gens qui sont bien nantis et aux commerces qui ont une certaine originalité (voir "foufoufou" selon Nabeaume)"

 

3657-1-DenisBoulanger.mp3

Le reportage complet (22 min.)

Avec de multiples extraits d'interventions pertinentes du public. Inclut aussi les objections de Stéphan Sabourin, porte-parole de la SDC.

 

3657-1-ConsultationSIS.mp3

5 commentaires:

membre pcc-corpiq a dit…

Ouais en tout cas avec une telle voie elle fait penser à la vielle Frida dans south park....,

:):):):):):):):):)P:):):)):):):):):):)

Ils pourraient mettre cette piquerie sur un île ou cela ne dérange pas de famille ni de commerce.... franchement c'est pas pour rien que le Hugo boss a fermé dans st roch la robine et c'est pas pour rien que CGI déménage à lebourneuf aussitôt les subventions échus.. leur employés n'aiment pas croiser des drogués et des alcolos dans le chemin entre le stationnement et le bureau...

Anonyme a dit…

J'adore la description de Denis Boulanger. Elle est tout à fait juste. Non mais quel cave!
Jonathan

David Gendron a dit…

Bah, je suis en faveur, mais je suis surtout en faveur de la fin de la répression policière des drogues chez les adultes.

agitateur a dit…

Le capitalisme va se faire pas mal de profit avec ça. Un autre recyclage qui fera grand succès !

David Gendron a dit…

Le capitalisme fait encore plus de profit avec la répression des drogues chez les adultes...