lundi 21 mai 2012

La manif tourne au vinaigre

Photo: Michaël P.
La manifestation quotidienne se déroulait comme un charme. Les quelque 300 marcheurs et marcheuses ont exprimé leur colère contre la loi 78. Le trajet sagement remis, la police n'a malgré tout pas pu s'empêcher de faire près d'une quarantaine d'arrestations sur la rue Saint-Jean, près du Sacrilège.

Tout a commencé comme d'habitude vers 20h hier soir face à l'assemblée nationale. La marche était joyeuse et très encadrée par la police. Les protestataires ont parcouru le vieux-québec pour revenir vers René-Lévesque et la rue Saint-Jean.

Un groupe de 50 personnes ont alors continué de leur propre initiative vers Honoré-Mercier. Après avoir reçu un avertissement de la police, els ont bifurqué sur la rue Saint-Jean. 37 d'entre eux ont été arrêté à la hauteur du Sacrilège en vertu de la loi municipale 500.1 pour avoir obstrué la circulation automobile.

Il s'agit de la première intervention policière dans le cadre de la loi 78 à Québec. Les constables tentent encore de saisir les détails complexes de la nouvelle loi.

Les manifestants et manifestantes ont été relâché du poste vers 1 heure du matin. Une personne a reçu un constat pour entrave au travail policier.

«Êtes-vous jaloux de vos collèges à Montréal? Vous vous inventez de la job, c'est ça?»

4 commentaires:

iMic (Michaël Lessard) a dit…

Tient, bizarre, normalement il d'encercle au beau milieu de la rue pendant des heures juste question de vraiment faire chier le peuple.

Là, ils/elles sont sur le trottoir, ce qui appui la version des faits de ce groupe, selon laquelle ce dernier a fait exprès pour marcher sur le trottoir.

Ce fut un « reality check » pour moi: un groupe 100% non violent, et moins de 50, peut se faire bloquer par les lois déjà existantes. Je le savais déjà, mais je ne pensais pas que la police allait utiliser les anciennes lois anticonstitutionnelles (i) attroupement illégal au criminel ou encore ii) règle municipal 500.1).

En conclusion, la loi 78 est en fait un mot d'ordre envoyé aux forces leur demandant de réprimer les manifestations. On le voit sur Facebook et ailleurs, bien des gens voient les manifestations comme étant violentes en soi.

Il faudra être stratégique pour briser ce cycle de stupidité policière qui obéit aux mots d'ordre au lieu de faire preuve de jugement. Il faut se concentrer donc sur l'objectif: annulation de cette loi spéciale et des élections au plus sacrant.

Anonyme a dit…

Nos jeunes héros.
Encourageons les. S.V.P.

http://www.youtube.com/embed/z_Ss1bcSsz0

Une chansons pour nos jeunes héros a dit…

La lutte contre la mauvaise gestion et la corruption.

Une chansons pour nos jeunes héros a dit…

La lutte contre la mauvaise gestion et la corruption.