jeudi 23 février 2012

Mouvement des étudiants socialement responsables : une grossière manipulation libérale


Jusqu'à un passé relativement récent, les membres des partis politiques sabotaient le mouvement étudiant en noyautant les associations étudiantes et les fédérations. Bien que surtout associé au PQ (*), il est de notoriété publique que la commission jeunesse du PLQ a déjà eu ses entrées à la FECQ et à la FEUQ. Aujourd'hui, les libéraux encore jeunes se sont tellement radicalisé qu'il leur est impossible de se faire élire. À la veille d'une grève générale illimitée il fallait bien trouver quelque chose, ce fut le "Mouvement" (**) des étudiants socialement responsables du Québec.

En effet, il semble que les dirigeant-e-s et portes-paroles de ce soit-disant mouvement spontanné de la base étudiante soient en fait des militant-e-s en vue de la commission jeunesse du PLQ. Une image assez éloquente (voir ci-haut) circule depuis hier dans les médias sociaux, le blogueur Pat Lagacé a attaché le grelot hier soir, la FAECUM en a rajouté une couche et maintenant même l'empire s'en mêle.

Le spin actuel des étudiant-e-s réactionnaires se résume à peu près à «so what?» : «Les gens ont bien droit à leurs opinions», «attaquez le message, pas le messager», etc. Pourtant, le problème n'est pas que certains étudiant-e-s contre la grève soient libéraux (le contraire aurait été surprenant), le problème c'est que c'est une grossière manipulation libérale. On peut se poser la question, est-ce que des milliers de jeunes (***) auraient adhéré si ça c'était ouvertement présenté comme une initiative libérale? Aurait-ils eu la même attention médiatique sans ce mensonge par omission?
La réponse est clairement non. La preuve? Les jeunes conservateurs ont essayé de faire la même chose, mais à visière levée, l'an dernier à l'Université Laval (les carrés bleus) et ce fut un flop monumental. Venant d'un gouvernement qui n'hésite pas à acheter le nom des associations étudiantes sur Google, ce n'est guère surprenant. Il serait peut-être sage, toutefois, de prendre avec un grain de sel toutes les nouvelles parlant des divisions du mouvement étudiant, de l'intimidation vécue par les anti-grève, etc.
 
Bonus de culture personnelle : Pour creuser le sujet de la manipulation de l'opinion publique, je suggère cette édition de l'émission de radio française Là bas si j'y suis portant sur le livre Propaganda, préfacée par le prof de l'UQAM Normand Baillargeon.
 
Notes:
(*) Anecdote, en 1996, l'externe du MDE avait une réplique assassine dans les AG quand des opposant-e-s l'accusait d'être communiste. Au lieu de se défendre, ce qui aurait été facile (il était anarchiste), il répliquait du tac-au-tac «et toi, es-tu péquiste?» Ça marchait à tout coup parce qu'en général s'était vrai. D'ailleurs, la plupart des jeunes députés péquistes sont issus de la FEUQ.
(**) Mouvement c'est vite dit, ce truc là a autant de consistence qu'un groupe Facebook.
(***) On ne sait trop combien ils ont de "membres", certains médias disent 2000, d'autres parlent de 13 000.

15 commentaires:

Anonyme a dit…

Au moment où une porte-parole se targuait d'avoir 2000 membres, c'était à peu près le nombre de «like» sur facebook ; j'en ai conclu qu'elle associait les deux, ce qui est un peu fort pour du «membership».

Nicolas a dit…

C'est aussi ce que je comprends d'à peu près tous les mouvement anti-grève, en gros c'est des pages Facebook. Je pense que sans les médias, qui cherchent le croustillant, ces groupes là ne serait rien.

Bakouchaïev a dit…

Les médias font une job de marde, dans ce dossier comme en général, et ils démontrent encore une fois à quel point on doit développer les médias alternatifs.

Quand on verra ces milliers d'anti-grève dans la rue, on s'en reparlera.

Anonyme a dit…

Les jeunesses péquistes viennent de où:

- FAECUM
- FEUQ

Jeunesse libérales:

- HEC!

Jeunesses gaugauchistes/pseudo-anarchistes:

- UQAM et Université de Sherbrooke

Anonyme a dit…

"Les médias font une job de marde, dans ce dossier comme en général, et ils démontrent encore une fois à quel point on doit développer les médias alternatifs."

Tu comprends pas, ou manque de perspective. Les médias de masse (à commencer par Radio Cadenas), font très bien leur job de défendre le Pouvoir, tout en se montrant "sympathiques" à une certaine opposition politique. C'est pour ça qu'ils vont inciter les gens à signer une pétition contre les gaz de schistes puis se mettre à faire de la propagande aggressive pour la guerre dans les pays musulmans et dans le Tiers-monde.

Le double-jeu c'est leur tactique la plus puissante, sans quoi pleins de gens cesseraient de les écouter et feraiemt leurs propres recherches sur le net.

Ils sont payés et formés pour ça, pour mentir afin d'entretenir la machine, et pas pour répandre la vérité et porter la voix des opprimé(e)s. En soi, ils font leur travail, et assez bien.

Anonyme a dit…

Belle petite gang de gaucho-communiste qui pense avoir le monopole de la vérité ultime. Je soutient la hausse, je ne suis pas étudiant (je suis un ex-étudiant) et je trouve que vous êtes anti-démocratique, démagogique et votre attitude me fait peur lorsqu'on pense à ce que deviendra propablement un jour le Québec si vous vous en emparez. Selon votre vision du monde, tout ce qui ne pense pas comme vous est un nazi un méchant droitiste et un faschiste... vous ne respectez pas les opinions contraires aux votres. Apprennez un peu le respect si vous en voulez. Je pense que la hausse n'est pas astronomique et que vos études en valent la peine, vous préférez payer 3000 par année et avoir un bon emploi bien rémunéré plus tard ou être sur le BS ou encore faire un salaire de 11,00 de l'heure dans un usine ? Je suis vraiment triste de voir tout la violence et les manière que vous utilisz pour arrivé à vos fin, je ne vous trouve pas bien mieux que Stephen Harper et ses amis...

spartatux a dit…

"vous préférez payer 3000 par année et avoir un bon emploi bien rémunéré plus tard ou être sur le BS ou encore faire un salaire de 11,00 de l'heure dans un usine ?"
Tu préfères une claque derrière la tête ou un coup de pieds au derrière?

A. R. a dit…

Écoutez, on sait tous qu'il y a des gens qui peuvent se permettre des études, mais en tant que société, il faut se battre pour ceux qui ne peuvent pas se le permettre. Il y a déjà plusieurs gens qui ne songent pas à des études élevées en raison des coûts que cela engendre. Si les coûts passent à environ 4000$, vous pouvez imaginer le nombre de personnes qui vont abandonner ou ne jamais considérer des études.

Il faut que notre société décide une fois pour toute ce que l'on privilégie. Soit que l'on donne une opportunité à tous d'avoir une bonne éducation malgré la classe, l'origine, etc. dont ils proviennent ou soit que l'on permette seulement à une certaine élite de continuer à dominer sur tous.

Mon Québec n'est pas une ploutocratie.

Virginie a dit…

Pour l'anonyme qui soutien la hausse des frais de scolarité, nous comparer à Harper alors que vous nous accusez de traiter ceux qui n'ont pas la même opinion que nous de nazis revient à lancer une flèche qui vous revient au visage.

Et sachez que les études, même supérieures, dans les domaines culturels et intellectuels rapportent bien peu aux étudiants en bout de compte. Devrait-on pour autant abolir l'enseignement des disciplines culturelles et intellectuelles, dont certaines ont vu naissance avec l'avènement de l'humanité? Si la réponse est oui, je suis très inquiète de notre avenir... L'éducation ne devrait pas être une marchandise.

Anonyme a dit…

L'anonyme à l'attaque Nazi... je vous invite à vous renseigner sur la Loi de Godwin et à ne plus donner d'opinion sur le sujet de la hausse des frais, ou tout autre sujet qui fait monter en vous une envie irrésistible de parler d'Hitler.

Un conseil: on se renseigne pour argumenter au lieu de profaner. Ca profite à tous et fait avancer les discussions.

Anonyme a dit…

http://www.thejanedough.com/medical-students-prostitution/

Unknown a dit…

Lisez cet article pour voir comment c'est pas seulement libéral, mais aussi Libertarien, RLQ et IEDM.

Par exemple, Arielle est responsable de la section Culturelle du journal The Prince Arthur Herald et Jean-François Trudelle est rédacteur en chef de la section francophone. Sur le Conseil des gouverneurs (CA du journal), il y a Deux fondateurs du RLQ dont Éric Duhaime et d'autres anciens de l'IEDM.

http://rejeanparent.ca/etudiants-pour-la-hausse-des-droits-de-scolarite-liedm-et-le-rlq-contre-les-jeunes/

BlackBloc a dit…

>>>Jeunesses gaugauchistes/pseudo-anarchistes:
- UQAM et Université de Sherbrooke

Wow, je suis content de mon alma mater. Quand j'etais encore etudiant a l'U. de S. la FEUS etait controlee par la faction le plus neoliberale de toute la FEUQ (un fief de jeunes liberaux et de la droite du PQ). Maintenant, si ils se font traiter de gaugauchistes par des connards du genre, je n'ai plus honte d'etre de l'U de S. ;)

Anonyme a dit…

J'aime bien que votre seule insulte contre nous ce soit des gauchiste... Merci! Apprenez maintenant que la gauche c'est des valeur d'entraide, de solidarité, d'égalité des droits, d'éducation. Traîtez moi de gauchiste autant que vous voulez j'en suis juste heureux et fier!

Anonyme a dit…

J'ai 63 ans, mon frère était dans la politique jusqu'aux oreilles,libéral à part de çà...
Magouilles, par dessus magouilles. Mais, disait-il, chaque partie a ses magouilles. Il a même parlé de plusieurs arrangements entre membre de partie différent et, pas nécessairement en faveur du peuple. Jeunes d'aujourd'hui, je suis fier que vous vous preniez en main et, ne vous laissez pas avoir par par des politiciens corrompus comme Jean Charest et cie. Il faut regarder les hommes et non les parties. A mon avis, il faudrait un gouvernement formé des meilleurs de chaque partie pour que le peuple soit respecté. A vous les jeunes de faire les changements que cette société à besoin, c'est votre avenir qui est en jeux. Je suis une mère pas encore grand-mère mais, je pense à tous les enfants et petits-enfants du Québec. Ne tardez pas!