mercredi 18 janvier 2012

Coucou parti Conservateur du Québec!

Ce qui est bien avec l'apparition de cet (encore un autre) parti de droite, c'est qu'on repêche la crême de la crême. En effet, certains politiciens que l'on croyait perdus à tout jamais sont de retour!

Jean-François Plante
On se souvient que ce gai-luron s'était jadis présenté à la course pour la direction de l'ADQ. Candidat controversé, c'était le seul qui exigeait, ce qui avait le mérite d'être honnête, un positionnement clairement à droite. Partisan d'un état réduit, c'est un libertarien.

Il s'était aussi démarqué par des propos extrêmement machos et sexistes. Il s'est déjà prononcé contre le financement public de l'avortement.

Ces qualités lui ont valu une job à Radio X Gatineau en 2009 comme animateur du matin.

Daniel Petit
Celui-ci pourrait être mis dans la catégorie "clown-triste". Élu Conservateur dans Charlebourg, le parti avait pris à plusieurs reprises distances avec ce turbulent tribun. Notamment après qu'il ait justifié son absence à l'évènement Québec horizon culture en disant que "les artistes c'est plutôt un affaire du Bloc".

C'est un partisan de type "law and order", du durcissement de la répression et de la construction de prisons. Adepte expérimenté de l'usage de la démagogie, il a déjà dit au 93.3 que l'opposition à des lois répressives contre les pédophiles est l'équivalent "d'être contre les familles".

Aux dernières nouvelles, il était poursuivi par plusieurs de ses clients pour son incompétence.

Luc Harvey
Son "chef intérimaire" est Luc Harvey, qu'on voit ici s'enfuir avec une télé lors de sa défaite électorale. Il représentait le parti Conservateur canadien. C'est un ex de la CADEUL.

On retrouve aussi au parti Lise Bilodeau, co-animatrice à la radio-poubelle 93,3, Martin Otis du Prince Arthur Herald, le journal de McGill, Richard Décarie, porte-parole de l’Action conservatrice traditionnelle et d'autres.

Nous nous réjouissons de retrouver ces personnages qui contribueront indéniablement à élever la qualité de la politique québécoise. Notons que ce parti ajoutera du choix à l'option droitiste provinciale. En effet, actuellement, les gens de droite sont vraiment orphelins de parti avec seulement la CAQ, le PLQ, le PQ, l'ADQ (et la constellation d'autres partis qui jaillirons de son oblitération) et le PI.

En tout cas. On aurait pu croire à une sorte de vigoureuse montée de la droite au Québec depuis quelques années mais la, ça ressemble de plus en plus à une déroute. Crash and  burn baby je vais me chercher des guimauves.

Notez qu'un Parti conservateur du Québec a déjà existé entre 1850 et 1935.

Si vous avez d'autres informations sur la création de ce parti et ses artisans, la section commentaires vous est ouverte.

Check it out

MAJ 19 janvier 2012: Je le savais

3657-1-Maurais_19_01_2012_pas_de_parti_de_droite_depuis_1959.mp3

3657-2-Maurons_19_01_2012_orphelins.mp3

13 commentaires:

Anonyme a dit…

COUR SUPÉRIEURE

CANADA
PROVINCE DE QUÉBEC
DISTRICT DE
QUÉBEC

N° :
200-17-008910-077

DATE :
8 SEPTEMBRE 2010
______________________________________________________________________

SOUS LA PRÉSIDENCE DE :
L’HONORABLE
MARC LESAGE, J.C.S.
______________________________________________________________________

JEAN CHRÉTIEN, domicilié et résidant au […], Stoneham (Québec) […]
Demandeur
c.
ME DANIEL PETIT, domicilié et résidant au […], Québec (Québec) […]
Défendeur
________________

[…]

Conclusion

[84] Le Tribunal est donc d'avis que le défendeur a eu une conduite professionnelle répréhensible en ce qui concerne l'information qu'il devait transmettre au demandeur quant au déroulement et la bonne conduite du dossier de ce dernier contre la BNC. La mise en demeure qu'il a transmise à la BNC démontre qu'il avait reçu mandat de M. Chrétien d'introduire une réclamation pour les pertes qu'il prétendait avoir subies.

[85] Par contre, le Tribunal est d'avis que le demandeur n'a subi aucune perte. Même s'il considère que les placements effectués par la BNC sont à haut risque, la conseillère en placement a suivi ses instructions. Il demandait de protéger son capital investi et il a obtenu une garantie à 100 % d'un retour à l'échéance fixée. Le terme peut paraître long mais le demandeur investissait pour sa retraite, à long terme.

[86] Quant à l'emprunt de 7 000 $ qu'il dit avoir été obligé de contracter suite aux mauvais conseils de la conseillère en placement et autres réclamations en regard des intérêts et facilités de crédit, cette partie de la réclamation du demandeur a été réglée directement avec la BNC et également compensée par les montants reçus de la BNC en règlement des différentes réclamations du demandeur contre la BNC.

[87] Les autres besoins financiers du demandeur lui sont personnels et dépendent des aléas de la vie, de sa vie. Comme le demandeur n'a subi aucun dommage malgré l'inaction professionnelle du défendeur, la requête introductive du demandeur doit être rejetée.

[88] Vu les conclusions auxquelles en vient le Tribunal, il y a lieu que le recours soit rejeté en chaque partie payant ses frais.

[89] PAR CES MOTIFS, LE TRIBUNAL:

[90] REJETTE la requête introductive du demandeur contre le défendeur;

[91] LE TOUT, en chaque partie payant SES FRAIS.

Anonyme a dit…

je comprend pas pourquoi petit s'en tire tout temps!

Marie a dit…

Non, mais?

Pouvez- vous vraiment être aussi biasé?

Connaissant certaines des personnes mentionnées, c’est offusquant le nombre de bêtises écrites. Non seulement ces photos sont de mauvaise foi, mais ne sont en aucune manière représentatives des gens illustrés.

De plus, pourrai-je noter que s’enfuir avec une télé... Après avoir perdu, il faut ranger le matériel et passer à autre chose.. Volé vraiment?!

Le manque de crédibilité flagrant de vos sources laisse croire un manque inhérent de justifications à ces attaques ainsi que de votre manque de bonne volonté.

Francois a dit…

Biaisé? Nous? Au moins autant que le Journul de Culbec. Sauf que nous au moins on est honnête: "Voix de faits veut favoriser l’émergence d’une gauche de combat, critique et radicale." Voir la section "A propos" pour le reste.

megaphone a dit…

Et mais y a Jacques Chaoulli aussi comme conseiller spécial, par qui est arrivé la campagne sur le droit d'être soigné
http://www.radio-canada.ca/nouvelles/actualite/nouvelles/200506/15/001-cour-supreme-sante.shtml

Francois a dit…

Oui et si je ne m'abuse, ça a constitué une brèche dans l'assurance maladie universelle... Ce qui ne m’apparaît pas trop marrant.

Anonyme a dit…

PLQ, PQ, CAQ des partis de droite? Depuis quand?

Francois a dit…

De centre-droite pour être précis. Depuis qu'ils ont adopté le néolibéralisme comme mantra économique.

Anonyme a dit…

Regarder en avant, pas le passé, et si on change pas le mouton de là ,bien cé le mur qu'on va avoir

jack a dit…

ULC ??? On peut être communiste et libertarien........!!!! oui oui, moi je suis un végétarien mangeur de viande !!!!

Nicolas a dit…

Libertaire. Pas libertarien.

Jocelyn Nadeau a dit…

Daniel petit me représentait en cour supérieur dans une requête en dommages et intérêts le 16, 17 et 18 déc. 2002. Mon épouse et moi avons acheté les enregistrements audio des audiences. Nous les avons obtenus six jours après le jugement rendu par le juge Ross Goodwin du 7 janvier 200`.
Nous avons découvert que Daniel petit a falsifié sa plaidoirie. Entrave à la justice selon le code criminel article 139(2. Depuis 2003, je me suis rendu à la GRC, Sureté du Québec et police de Québec afin de déposé plainte au criminel contre Daniel Petit et le deux autres avocats qui ont eux aussi, falsifié les enregistrement audio de leur plaidoirie respective.
Incroyable mais vraie:
http://pages.globetrotter.net/technofab/Incroyable_mais_vraie_web.htm
Brèche dans la justice québécoise:
https://www.youtube.com/watch?v=lDBzRUc7gLk

Jocelyn Nadeau a dit…

Je suis l'une des très nombreuses victimes de la lâcheté de Daniel Petit. Il me représentait en cour supérieur de Québec, dossier Nadeau c Lizotte. Je me suis procurés les enregistrements audio des audiences du 16,17 et 18déc. 2002, dont j'ai reçu copie, six jours après le jugement rendu en ma défaveur par le juge Ross Goodwin du 7 jan.2003. Mon épouse et moi avons constatés que ceux-ci étaient falsifiés. Daniel Petit a agit en complicité avec et les deux avocats présent au dossier Nadeau c. Lizotte, une requête en dommages et intérêts.
Je suis victime d'entrave à la justice commis par ces trois avocats. Malheureusement, les différent corps policiers n'y peuvent rien!
Incroyable mais vraie:
http://pages.globetrotter.net/technofab/Incroyable_mais_vraie_web.htm

Brèche dans la justice québécoise:

https://www.youtube.com/watch?v=lDBzRUc7gLk